Saint-Laurent
08:00 17 juin 2020 | mise à jour le: 15 juin 2020 à 15:17 temps de lecture: 3 minutes

Ouverture du Marché Du Collège pour contrer les déserts alimentaires

Ouverture du Marché Du Collège pour contrer les déserts alimentaires
Photo: Métro Média - Laurent LavoieAlexSandra Fournier, chargée du projet du Marché Du Collège

Tel que prévu, le Marché Du Collège de l’organisme VertCité sera bel et bien accessible aux citoyens de Saint-Laurent, malgré les défis rencontrés en raison de la crise sanitaire. Quelques modifications ont d’ailleurs été apportées au projet.

Le Marché Du Collège prendra place tout l’été en face de l’édicule nord de la station de métro, au parc Beaudet, dès le 17 juin. Pandémie oblige, l’initiative a été révisée. Plutôt que d’avoir une installation permanente, les aliments seront disposés sur une table sous une tente, comme un kiosque.

VertCité a eu l’autorisation de l’arrondissement pour lancer le projet, puisque ce type de service alimentaire est considéré essentiel. «On vient combler des besoins accrus en sécurité alimentaire», indique le directeur général Guy Déziel.

Il s’attend d’ailleurs à une forte popularité du marché, alors que plusieurs citoyens risquent de passer l’été en ville.

Défis

L’approvisionnement va varier au fil de l’été. À l’ouverture, principalement que des fruits et légumes seront offerts. Éventuellement, le marché sera peut-être en mesure de  se procurer des installations permanentes et l’offre alimentaire sera élargie.

«Si tout va bien, ça devrait être au début du mois d’août», soutient AlexSandra Fournier, chargée du projet à VertCité.

L’organisme se tournera vers Les Serres Du Dos Blanc pour se procurer essentiellement des aubergines, des courgettes et des tomates. Ananas, melons d’eau, mangues et avocats proviendront du fournisseur Botsis, situé au coin des rues Stinson et Hodge.

La pandémie a aussi compliqué le recrutement de personnel. «Les personnes veulent s’assurer qu’on respecte les mesures de distanciation, d’hygiène. Elles sont craintives et je pense que ça a été un défi pour [tous les organismes]», dit AlexSandra Fournier.

L’organisme s’est d’ailleurs tourné vers le programme d’emplois d’été du gouvernement du Canada pour financer des postes.

Les responsables du Marché Du Collège auront des visières et à l’occasion des gants pour limiter les chances de transmission du coronavirus. Aussi, un seul membre des familles pourra se présenter sur place.

«Le besoin est toujours là dans l’arrondissement d’avoir un accès à l’alimentation.» -AlexSandra Fournier, chargée du projet

40%

Lors d’une initiative semblable l’année dernière, les fruits et légumes étaient jusqu’à 40% moins chers qu’en épicerie.

Articles similaires