Saint-Laurent
15:30 8 octobre 2020 | mise à jour le: 8 octobre 2020 à 15:57 temps de lecture: 2 minutes

PDQ 7: hausse des voies de fait, baisse des vols

PDQ 7: hausse des voies de fait, baisse des vols
Photo: Métro Média/Laurent LavoieAuto de patrouille du PDQ 7

Plus de violence rapportée, vols et fraudes en baisse à Saint-Laurent: voilà ce que révèle le dernier rapport annuel du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le nombre de cas de voies de fait recensés dans l’arrondissement a bondi de près de 20% en 2018-2019 avec 440. L’année précédente, on avait remarqué une hausse de 32% à ce chapitre.

«Les crimes contre la personne, il y a toujours une fluctuation», dit d’emblée le commandant du poste de quartier (PDQ) 7 Jean Robillard, qui précise que cette augmentation est en corrélation avec ce qui a été observé sur l’ensemble du territoire montréalais.

«Sur le terrain, je ne peux pas dire que mes policiers ou moi, on ressent que c’est plus violent. Les crimes sont peut-être plus rapportés», dit M. Robillard.

Les fraudes ont aussi grimpé, mais légèrement, passant de 374 en 2018 à 380 en 2018-2019. Encore une fois cette année, Saint-Laurent se classe parmi les territoires comptant le plus d’infractions en la matière à Montréal, alors que sept postes de quartier en dénombrent plus. Un projet de prévention des fraudes avec le Comité des organismes sociaux de Saint-Laurent (COSSL) encouragerait population à dénoncer davantage.

Vols

Sur une note plus positive, certaines des statistiques sont à la baisse. C’est le cas des introductions par effraction, qui sont passées de 368 à 271.

Les vols simples ont chuté de 825 à 756.

Comme ses prédécesseurs, le commandant Jean Robillard du PDQ 7 avait prévu lors de son entrée en poste de continuer de lutter le fléau des vols de voitures à Saint-Laurent. Dès l’été 2019, les agents ont gardé une attention particulière aux abords des stations de métro de l’arrondissement.

«L’analyse des statistiques nous permet de cibler certains endroits, les plaintes de citoyens aussi», soutient M. Robillard.

Le PDQ laurentien couvre le deuxième territoire du centre opérationnel ouest du SPVM avec le plus d’infractions aux lois et autres règlements avec 3 142.

Appelés à commenter, l’arrondissement Saint-Laurent n’a pas donné suite à notre requête.

744

Pas moins de 744 crimes contre la personne ont eu lieu à Saint-Laurent en 2019.

Articles similaires