Saint-Laurent
15:30 6 janvier 2021 | mise à jour le: 6 janvier 2021 à 17:22 temps de lecture: 3 minutes

Une station hivernale pour agrémenter Décarie

Une station hivernale pour agrémenter Décarie
Photo: Métro Média/Laurent LavoieLa station hivernale «Adagio» est située à la place Rodolphe-Rousseau sur Décarie.

Une toute première station hivernale servira d’attraction à la place Rodolphe-Rousseau sur le boulevard Décarie à Saint-Laurent au courant des prochains mois. Elle porte le nom d‘Adagio, qui représente un mouvement entre lent et modéré en musique.

Des lumières ont été ajoutées, et des guirlandes survolent l’espace, offrant un peu de chaleur artificielle. On trouve également de longs bancs propices à la distanciation sociale et qui servent de paroi brise-vent. Un jeu d’optique est d’ailleurs réalisé avec des couleurs sur les dossiers.

«On a essayé de profiter de l’ensoleillement naturel du site dans le positionnement du mobilier pour que les gens puissent profiter de la chaleur de l’hiver avec le soleil», soutient Madly Fuss, propriétaire du studio de design Choses communes et responsable du projet.

L’objectif était également de permettre aux citoyens de s’approprier l’espace à travers le jeu, la station étant destinée aux familles et aux adultes.

Une partie du terrain est laissée libre afin de pouvoir faire des bonshommes de neige ou encore des châteaux forts.

Au coin des boulevards Décarie et Édouard-Laurin, un module ressemblant à un cube Rubik a été installé pour recréer des images d’archives de Saint-Laurent et des compositions graphiques.

Choses Communes avait à peine un mois pour l’élaboration, la conception et l’installation d’Adagio, et devait composer avec des matériaux en rupture de stock en raison de la pandémie. L’équipe s’est finalement tournée vers le bois.

«On a pris un peu le projet à l’envers, et on s’est d’abord dit : ‘’avec quels matériaux on peut travailler rapidement et efficacement, et comment on peut cette matière de manière intéressante?’’», raconte Mme Fuss.

«Il n’y a que du positif à tout ça. C’est un gros plus.» -Gil Favreau, directeur général de Quartier D

Nouveau souffle

Le gouvernement Legault avait annoncé un confinement plus sévère impliquant la fermeture des commerces non essentiels dès le 25 décembre dans le but de casser la deuxième vague de COVID-19 durant les fêtes.

La station hivernale pourrait éventuellement donner un coup de pouce aux artisans de l’artère. Le directeur général de la société de développement commercial Quartier D, Gil Favreau, n’y voit que du positif. «On accueille ça avec grand plaisir. C’est une bonne nouvelle», dit-il.

Ces installations, qui demeureront en place jusqu’en avril, devraient dynamiser Décarie, croit M. Favreau. «Il n’y a pas de solution magique à rien actuellement, mais cette contribution vient mettre une pierre à la construction nécessaire pour que ça aille mieux, ça, c’est clair», soutient le directeur général de Quartier D.

Son de cloche semblable chez le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa. «Ça peut favoriser le commerce de proximité et l’achat local sur le boulevard Décarie», dit-il, soulignant que des personnes de passage dans l’arrondissement ou qui y résident peuvent être intriguées par le nouveau mobilier.

Plus au sud, près de la station de métro Du Collège, des décorations festives ont aussi fait leur apparition au parc Beaudet.

Ce sont 18 arrondissements qui accueillent 26 stations hivernales cette année. Il s’agit d’une initiative de la Ville de Montréal qui a été chapeautée par le Bureau du design.

50

Avec sa superficie de 1890 m2, la place Rodolphe-Rousseau peut accueillir 50 personnes.

This slideshow requires JavaScript.

Articles similaires