Saint-Laurent
16:46 8 janvier 2021 | mise à jour le: 8 janvier 2021 à 16:48 temps de lecture: 3 minutes

Don record pour le Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent

Don record pour le Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent
Photo: Gracieuseté – Centre de pédiatrie sociale de Saint-LaurentDes usagères du Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent.

Un chèque de 70 000$ de la compagnie bioMérieux Canada a été remis au Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent en marge de la guignolée annuelle. Ces fonds permettront d’assurer la pérennité de certains emplois de l’organisme.

«Ce qui nous a le plus touchés, c’est que ce soit les employés eux-mêmes qui aient fait le choix de donner les sous à notre cause», souligne la directrice générale Christine Durocher.

Les 70 000$ veilleront à solidifier un poste de travailleuse sociale spécialisée en périnatalité, qui passera de temps partiel à temps plein. «On est toujours à la recherche d’approfondir le travail qu’on fait avec les femmes enceintes», souligne Mme Durocher.

L’an dernier, certains employés de l’entreprise développant des tests pour la détection de maladies ou infections avaient remis au Centre du matériel pour les «kits de bienvenue», distribués aux mamans. Ces ensembles comprenaient notamment des couches et des pyjamas.

«On a eu le cœur réchauffé par cet élan de solidarité qu’on a senti.» -Christine Durocher, directrice générale du Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent

Cueillette

Les attentes du Centre envers la guignolée 2020 étaient basses, alors que la cueillette classique de dons sur les coins de rue était impossible en raison de la crise sanitaire.

L’organisme espérait toucher 20 000$, soit deux fois moins qu’en 2019.

La récolte était donc entièrement tournée vers divers sites web. Sans compter les 70 000$ de bioMérieux Canada, l’organisme a amassé environ 50 000$.

«Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui ont été un peu épargnés par la crise et qui ont vu que d’autres dans la société avaient passé une année difficile», souligne Christine Durocher.

Ces dons viennent compenser pour les collectes de fonds qui remplissent habituellement les coffres du Centre.

L’année 2020 a aussi été synonyme de changement pour la petite enfance de Saint-Laurent. En octobre, il a été annoncé que la Maison des familles et le Centre de pédiatrie sociale fusionnaient pour devenir Accueils au cœur de l’enfance.

Cette stratégie, discutée depuis plusieurs années, vise à faciliter l’accès aux différents services. Alors que certaines familles éprouvaient certaines difficultés à s’y retrouver, il est espéré qu’elles jouent dorénavant un rôle plus actif.

Articles similaires