Saint-Laurent

Agrandissement du parc de Bois-de-Liesse

Le parc-nature Bois-de-Liesse a une superficie totale de 159 hectares, ou 1,59 km2. Photo: Google maps

Le parc-nature de Bois-de-Liesse sera élargi au moyen de deux lots situés à Saint-Laurent. La Ville de Montréal ajoutera ainsi à l’étendue un total de 25 085 m2, l’équivalent de trois terrains et demi de football.

Les lopins se situent à l’est de l’autoroute 13 et du boulevard Pitfield, au bout de la rue Thimens. Ils sont séparés de la masse du parc par le chemin de fer traversant la gare Montpellier.

La Ville souhaite mettre en valeur le ruisseau Brook qui les sillonne, tout en développant un passage sécurisé pour la faune au travers de la voie ferrée. Plus généralement, l’agrandissement s’inscrit dans la volonté de protéger 10 % du territoire terrestre de l’île.

Pour rappel Montréal a approuvé en 2014 le plan concept de l’écoterritoire de la coulée verte du ruisseau Bertrand, auquel est attaché le ruisseau Brook. Les abords de ce dernier sont dégradés et nécessitent d’être renaturalisés.

La même année, l’acquisition de gré à gré ou par voie d’expropriation des deux terrains a été décrétée.

Le projet de la coulée verte prévoit créer un corridor écologique et récréatif reliant quatre pôles de biodiversité, autour des parcs des Sources, de Bois-de-Liesse, Marcel-Laurin et du Bois-de-Saraguay, avec de plus l’île aux Chats.

L’appropriation des deux lots relève aussi d’une entente conclue en 2015 pour que Montréal obtienne du ministère de l’Environnement l’autorisation de remblayer le marais en vue de construire l’actuel écocentre dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Pour compenser l’ancienne étendue d’eau, la Ville s’est engagée à protéger une surface de 10 716 m2, soit un terrain et demi de football autour du ruisseau Brook.

De compétence d’agglomération, le parc-nature est régi sous le Règlement 72 relatif à l’établissement et à la dénomination de parcs à caractère régional. La Ville de Montréal a acquis les terrains en mai 2019, mais leur intégration légale passe par leur ajout dans le règlement.

Un avis de motion pour la modification de la norme sera soumis à la prochaine séance du conseil d’agglomération du 23 décembre, en vue d’une adoption au mois de janvier.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet