Soutenez

Une saison remplie de succès pour Ève Gascon

La gardienne de but Ève Gascon
Photo: Gracieuseté - Michael Green

La gardienne de but Ève Gascon est devenue la deuxième femme à remporter un match dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), 22 ans après la première, Charline Labonté. Ce n’est cependant qu’un début pour celle qui évolue au niveau collégial avec les Patriotes du cégep de Saint-Laurent et qui a de grandes ambitions pour l’avenir.

La gardienne de but en était à son troisième rappel de la saison avec les Olympiques de Gatineau. Après une défaite en prolongation contre l’Océanic de Rimouski le 19 mars, elle a remporté son second départ en carrière, contre les Voltigeurs de Drummondville, par la marque de 7 à 3.

L’athlète de 18 ans a repoussé 23 des 26 tirs dirigés vers elle. «C’était vraiment une belle expérience, dit-elle. J’ai réussi à bien m’adapter et l’équipe m’a vraiment bien accueillie, donc je suis très contente.»

Étant donné qu’elle est seulement la troisième joueuse féminine à jouer un match dans la LHJMQ, Ève Gascon espère que son parcours pourra en inspirer d’autres.

«J’essaie d’être là pour les jeunes filles en leur montrant l’exemple, continue-t-elle. Ce serait super de les voir faire le même parcours que moi. Si l’attention médiatique que j’ai eue peut faire une différence, ce serait vraiment génial.»

Évolution

Originaire de Terrebonne, Ève Gascon pratique le hockey depuis l’âge de quatre ans. Ce sont ses frères et ses parents qui l’ont initiée à ce sport dont elle est immédiatement tombée amoureuse.

Ce n’est cependant que quelques années plus tard qu’elle fait ses débuts au poste de gardienne de but.

«La première fois que j’ai essayé la position de gardienne, c’était à une fête d’amis, raconte-t-elle. Tout de suite, le père de mon ami, qui était entraîneur de gardiens, a dit à mes parents que je devais continuer à ce poste parce que j’avais du talent.»

Alors qu’elle est sélectionnée dans les plus hauts niveaux des différentes catégories d’âge au fil des années, elle joue surtout avec des garçons, sauf lors des camps estivaux d’Équipe Canada.

Lorsqu’est venu le temps de choisir un cégep, elle croyait qu’elle se dirigerait vers une équipe féminine, jusqu’à ce qu’elle reçoive une offre du cégep de Saint-Laurent.

«J’aimais vraiment les installations et je trouvais que ça préparait bien à l’université, explique Ève Gascon. C’était intéressant pour mon développement hockey et au niveau de l’école, donc j’ai choisi Saint-Laurent.»

À sa première saison avec l’équipe de première division du cégep, les Patriotes, elle s’est démarquée, accumulant 12 victoires en 18 parties, un sommet dans la ligue.

Avenir

Son attention est maintenant portée sur les séries éliminatoires avec les Patriotes, qui commenceront lors de la fin de semaine du 16 avril avec la tenue des quarts de finale.

«La clé sera de continuer à bien jouer en équipe comme on l’a fait au cours de la saison régulière, estime-t-elle. On est fin prêts pour ce défi-là.»

Ayant encore une année de cégep à faire, elle sera de retour avec les Patriotes l’an prochain si elle ne reçoit pas d’offre d’une équipe de la LHJMQ. L’année suivante, elle s’envolera pour les États-Unis et ira jouer au hockey et étudier à l’Université du Minnesota Duluth.

À long terme, Ève Gascon souhaite se rendre le plus loin possible dans son sport. Elle aimerait un jour participer aux Jeux olympiques. «J’aimerais faire plus qu’un tournoi olympique et éventuellement faire partie d’une ligue nationale féminine s’il y en a une qui voit le jour», indique-t-elle.

Les matchs à domicile d’Ève Gascon avec les Patriotes durant les séries éliminatoires auront lieu à l’aréna Ronald-Caron.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.