Saint-Laurent

Le CS Saint-Laurent victime d’une insulte raciste lors d’un match

Le CS Saint-Laurent.
Le CS Saint-Laurent. Photo: Gracieuseté/MovePhotography

À la suite de sa victoire de 4 à 3 dimanche dernier contre le Celtix du Haut-Richelieu, le CS Saint-Laurent a été la cible d’une insulte à caractère raciste venant d’un des joueurs adverses.

Les mots «bande de singes» ont été prononcés en direction des joueurs de Saint-Laurent et entendus par l’un d’entre eux, causant la consternation générale dans l’équipe. Cette situation a été vivement dénoncée par le club sur les réseaux sociaux, lundi.

«Notre club a reçu plusieurs commentaires racistes dans le passé […] que certains de nos joueurs ont reçu à l’âge d’adolescence et nous sommes attristés de savoir que cela continue, même à l’âge adulte», peut-on lire sur son compte Instagram.

Le joueur ayant prononcé ces paroles a été suspendu et exclu du Celtix du Haut-Richelieu, le temps qu’il passe devant le comité de discipline de Soccer Québec.

«On condamne complètement ce qui s’est passé, indique le directeur sportif du Haut-Richelieu, Alex-Raymond Maguisset. C’est vraiment malheureux, parce qu’au sein de l’équipe il y a beaucoup de diversité et on regrette franchement qu’on en soit arrivé là.»

Ce dernier indique également que des actions seront entreprises afin de prévenir les incidents du genre au sein du club. «On doit se rencontrer la semaine prochaine pour discuter des actions concrètes, mais déjà à l’interne, on va sensibiliser davantage nos joueurs, et surtout nos jeunes, à cet enjeu», continue-t-il.

De son côté, le responsable du programme senior du CS Saint-Laurent, Mateo Cabanettes, espère que cette situation fera en sorte que davantage de programmes de sensibilisation contre le racisme voient le jour dans le soccer québécois.

«Le soccer québécois devrait en faire plus, estime-t-il. Il devrait y avoir une fondation et des campagnes de rappels.»

Vague d’appui

À la suite de la dénonciation de l’événement par le CS Saint-Laurent sur les médias sociaux, plusieurs joueurs, mais également d’autres équipes, dont le Sporting Club Montréal et le CS Longueuil, ont emboîté le pas en démontrant leur appui au club.

«On était très content de voir le soutien, continue M. Cabanettes. La grande majorité des clubs de Montréal sont très multiethniques, donc je crois que de voir que ce genre de geste est encore commis en 2022, ça les touche aussi.»

Le club compte engager une firme de sécurité pour s’assurer qu’il n’y aura pas de débordement lors du prochain match les opposant au Celtix du Haut-Richelieu, prévu en septembre au collège Vanier. Le CS Saint-Laurent sera de retour sur le terrain samedi, à domicile, contre le Royal Sélect de Beauport.

Soccer Québec n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue à ce sujet.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet