Un opéra sicilien à Saint-Léonard

Un opéra sicilien à Saint-Léonard
Photo: Courtoisie Centre Leonardo Da VinciPlus d'une soixantaine d'artistes se déplaceront à Montréal pour présenter l'opéra.

L’Orchestre de Castellammare del Golfo, en Sicile, fera escale en octobre au Centre Leonardo Da Vinci (CLDV), afin de présenter l’opéra Cavalleria rusticana. Un événement unique, selon les organisateurs de l’événement.

« C’est quelque chose de spécial et d’unique, révèle le directeur des activités culturelles du Centre, Pat Buttino. Dans mes 12 ans au Centre, c’est la première fois qu’on fait quelque chose de cette envergure. »

Composé en Sicile en 1890 par Pietro Mascagni, l’opéra suit le destin du jeune Turridu et de son histoire d’amour avec Lola, destin dans lequel se trame autant passion que tragédie, ainsi qu’honneur et trahison. Composition célèbre en Italie, elle a notamment agrémenté la trame sonore des films Comme un taureau sauvage (Raging Bull) et Le Parrain 3. Plus d’une soixantaine de musiciens, choristes et chanteurs devraient se déplacer à Montréal afin de présenter le spectacle.

« C’est vraiment extraordinaire pour nous, souligne pour sa part le président de l’événement, Gerardo D’argenio. Surtout qu’ils devaient initialement se limiter à New York et Boston. Avec l’aide de Pat [Buttino], on a pu les convaincre de faire un détour au Canada. »

Les billets seront en vente à partir de 50 $. « On a recruté des commanditaires afin d’être capable de baisser le prix des billets, pour que le spectacle soit le plus accessible possible, explique Frank Sorrentino, directeur du marketing et des commandites au CLDV. Sans eux, il aurait fallu les vendre à au moins 250 $. » Il ajoute être particulièrement fier d’accueillir un tel événement dans l’est de Montréal, alors que les spectacles de cette envergure se déroulent habituellement au centre-ville.