Saint-Léonard
11:44 26 juin 2020 | mise à jour le: 26 juin 2020 à 12:23 temps de lecture: 3 minutes

Une réouverture imminente pour la caverne Saint-Léonard

Une réouverture imminente pour la caverne Saint-Léonard
Photo: ArchivesLes visites de la caverne Saint-Léonard auront lieu entre le 11 juillet et le 7 septembre.

Fermée d’abord pour l’hiver, puis en raison de la pandémie, la caverne Saint-Léonard ouvrira finalement le 11 juillet. Un retour qui s’accompagnera de nouvelles façons de faire.

«On va appliquer les normes de la Santé publique, pour le lavage de mains, en demandant l’état de santé des participants, et en demandant aux visiteurs et à nos guides de porter le masque», énumère Yves Dubois, directeur général de la Société québécoise de spéléologie (SQS).

De même, les visites, autrefois effectuées en groupe de 16, seront dorénavant limitées à 10 personnes. Cela, alors que la distanciation peut difficilement être applicable sur le terrain. «C’est trop petit pour pouvoir respecter en tout temps la distanciation de deux mètres. Il y a des passages qui sont plus étroits», rappelle M. Dubois.

Depuis le 27 mai, le gouvernement permet la reprise des activités de spéléologie. Néanmoins, la réouverture de la caverne Saint-Léonard a dû attendre quelque peu.

«C’est le temps que ça prend pour se réorganiser, explique M. Dubois. La spéléologie n’a pas été permise en même temps que les autres activités de plein air, et on a pris du retard. On voulait aussi voir ce qui allait se passer avec les camps de jour, qui représentent la moitié de notre affluence.»

Malgré cela, il a bon espoir que le public soit au rendez-vous pour le retour des visites.

«On est passé par toutes sortes de sentiments, admet M. Dubois. Mais on se dit que c’est une opportunité, puisque les gens n’auront pas beaucoup de possibilités de loisirs. »

Un projet bien entamé

Proposé pour la première fois en 2016, le projet de centre d’interprétation de la caverne pourrait bien être sur le point de se concrétiser, selon M. Dubois.

En décembre dernier, la Société québécoise de spéléologie (SQS) avait présenté les maquettes de ce futur espace, lequel a reçu un second souffle grâce à la découverte de nouvelles galeries ayant multiplié par 10 la longueur de la caverne.

«Les travaux devraient théoriquement débuter dès que le 8 septembre, lorsque la caverne va fermer pour l’automne, révèle M. Dubois. Je vais avouer que c’est quand ils vont commencer que je vais vraiment y croire.»

Il espère néanmoins pouvoir accueillir les gens pour une visite plus substantielle dès la reprise des activités en 2021. Surtout que la SQS tiendra alors les célébrations reportées de son 50e anniversaire devant initialement avoir lieu cet été.

Articles similaires