Saint-Léonard

Le Centre Tawhid: un carrefour de solidarité à Saint-Léonard

L'équipe du Centre Tawhid a reçu la visite des députés Patricia Lattanzio et Soraya Martinez. Photo: Gracieuseté, Centre Tawhid.

Présent à Saint-Léonard depuis 2002, le Centre communautaire Tawhid poursuit sa mission d’aide à la communauté. L’organisme a distribué plus de 14 000 paniers alimentaires aux familles dans le besoin au cours du mois d’avril et prévoit prochainement accroître sa capacité d’aide pour répondre aux besoins grandissants en matière de sécurité alimentaire.

Connu auparavant sous le nom d’Association interculturelle d’aide pour la femme et l’enfance, l’organisme à but non lucratif a changé de nom en 2018 pour devenir le Centre Tawhid de bienfaisance (CTB).

Après avoir développé ses services pendant deux ans, il a commencé à distribuer de la nourriture et des coupons d’achat à ses membres dans le besoin durant la pandémie.

«Nous avons constaté qu’il y avait un réel besoin à ce niveau-là. Avec quelques bénévoles, nous avons donc commencé à cuisiner sur place et à distribuer des repas complets à ceux qui en avaient besoin», se souvient Ahmed Aichaoui, président du conseil d’administration.

Paniers du ramadan

En parallèle de la distribution hebdomadaire du jeudi, les bénévoles du centre organisent chaque année des distributions quotidiennes de repas chauds durant le mois de ramadan.

«Demandeurs d’asile, familles vulnérables, familles monoparentales, jeunes étudiants… Toutes sortes de personnes de toutes ethnies sont venues durant ce mois-ci. Le besoin n’a épargné aucun groupe», relate M. Aichaoui.

Durant l’édition de cette année, il est estimé que la vingtaine de bénévoles a offert plus de 2500 heures de son temps à la communauté léonardoise.

Des représentants de l’arrondissement, du poste de quartier 42 du SPVM et de la Table de concertation se sont aussi mobilisés pour une journée de bénévolat. Ainsi, 450 paniers ont été préparés et distribués.

Une demande qui explose

Depuis 2020, Ahmed Aichaoui et son équipe font face à une demande en constante augmentation. Une tendance confirmée par l’ensemble des autres banques alimentaires de Saint-Léonard.

«La pandémie a vraiment rendu difficile la vie pour de nombreuses familles de l’Est de Montréal. Nous avons même eu des gens qui venaient de l’extérieur de l’Île pour solliciter notre aide.»

Alors que le centre fonctionne entièrement à l’aide de dons de citoyens et de partenaires, M. Aichaoui affirme qu’il espère obtenir dans un avenir proche des subventions gouvernementales, ainsi que de l’aide de l’arrondissement.

Arrivée du métro, inflation, retombées de la pandémie… Tout ça va faire augmenter encore plus les besoins alimentaires des familles de Saint-Léonard au cours des prochaines années.

Ahmed Achaoui, Président du conseil d’administration du Centre Tawhid de bienfaisance

Cuisine communautaire à venir?

Devant la forte demande du mois d’avril, l’équipe du centre a dû louer un restaurant afin d’assurer la préparation des repas. Autant d’argent investi qui pourrait servir à aider plus de familles.

«Notre souhait est de mettre en place notre propre cuisine communautaire pour pouvoir servir plus de monde et répondre aux besoins croissants, en plus de développer d’autres services alimentaires», fait savoir M. Achaoui.

Le président du CTB affirme qu’il serait actuellement en discussion avec l’arrondissement afin de concrétiser ce projet, et se dit «confiant» à l’idée que celui aboutisse.

«Ça prend une structure comme celle-ci à Saint-Léonard. On pourrait aider beaucoup de monde, y compris des familles des arrondissements voisins.»

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet