Sud-Ouest
11:09 24 novembre 2019

Sortir dans le Sud-Ouest de Montréal

Sortir dans le Sud-Ouest de Montréal
Photo: Annie-O. Dumontier Le Village de Noël attire les visiteurs pour ses artisans et l'ambiance festive.

De nombreuses activités ont lieu ce week-end dans le Sud-Ouest. On profite de la belle température pour commencer nos emplettes de Noël. Voici nos suggestions.

La véritable tire Sainte-Catherine

Sœur Montour de la communauté des sœurs de Notre-Dame poursuit la tradition en compagnie d’Alexandra Prieur, guide-animatrice et Maude Laferrière responsable de l’action éducative.

Le Musée Saint-Gabriel dans Pointe-Saint-Charles est l’un des rares endroits où l’on poursuit la tradition de la fameuse tire Sainte-Catherine. Le public a l’occasion d’assister en direct à la fabrication de cette friandise à la mélasse, un rituel depuis l’époque de Marguerite Bourgeoys.

Les 23 et 24 novembre, les religieuses de la Congrégation Notre-Dame vont mélanger la préparation sucrée, la battre et l’étirer devant les visiteurs. Les gens sont invités à goûter à cette friandise et assister à la prestation d’une musicienne et de conteurs.

 

 

Foire des artisans

Elles ont des doigts de fée ces femmes qui tricotent de magnifiques foulards, tuques, vêtements pour bébé ou belle couverture en laine. Cet après-midi (dimanche), un chanceux pourra gagner une courtepointe fabriquée à la main par chacune de ces mains agiles sous la direction de la coordonnatrice, Monique Gervais. Tous les profits de la Foire des artisans sont versés à l’organisme communautaire ACHIM. 

Foire des artisans : centre communautaire ACHIM (2381, rue de Biencourt, coin Monk).

 

Village Noël

Le « Village de Noël de Montréal » revient au Marché Atwater chaque fin de semaine entre le 29 novembre et le 22 décembre 2019. Cette 4e édition propose une programmation 100 % gratuit. On y va pour découvrir Le « Grand Circuit Féérique de Montréal » et son parcours inédit des activités hivernales à travers l’île, ses 40 chalets et 80 artisans et vendeurs de sapins du Marché Atwater. Sur place, on y trouve une ambiance de Noël avec la chorale, lecture de contes, cinéma en plain air et la présence du père Noël. On n’oublie pas de participer aux soirée gourmandes dont le Montréal Raclette Party qui attire 5000 personnes. Infos : https://www.noelmontreal.ca/

Des pièces de verre soufflées

Jusqu’au 23 décembre, l’école atelier du Sud-Ouest présente son expo-vente qui présente des pièces en verre uniques, soufflées par des artisans de chez nous. À la galerie boutique Espace VERRE, les classiques de la table côtoient les bijoux et la décoration inspirée du monde animal et le luminaire artisanal. Espace Verre : Ouvert ce week-end jusqu’à 17 h et les vendredis jusqu’à 22 heures. Adresse : 1200 rue Mill à Montréal.

Maison de la culture Marie-Uguay

Dimanche après-midi, 24 novembre, à 14 h, on pourra entendre Socalled «le sorcier du hip hop yiddish », un programme de chansons de théâtre Yiddish, folkloriques de l’Holocauste ainsi que des mélodies hassidiques et Klezmer et des chansons originales. Adresse: 6052, boulevard Monk. Montréal Métro Monk. Circuit de l’autobus 36 Est

Du jazz le 28 novembre

Toujours à la Maison de la culture Marie-Uguay, le 28 novembre, à 19h30, on pourra assister au concert de Sonia Johnson, une chanteuse de jazz qui a foulé la scène en compagnie de grands du jazz québécois et de la chanson tels que Vic Vogel, Karen Young, Ray Anderson, Diane Tell et Jean-Pierre Ferland. Elle présentera son premier album anglophone accompagnée de quatre musiciens (claviers, guitare, basse, batterie).

Conférence sur le violoncelle

La violoncelliste Catherine Mathieu animera une conférence sur le violoncelle. Le violoncelle est l’instrument se rapprochant le plus de la voix humaine. La conférence sera ponctuée de prestations musicales de l’artiste. Quand? Mercredi le 27 novembre à 19 h 30 à la bibliothèque de Saint-Charles. Adresse: 1050 Rue d’Hibernia, Montréal.

 Mémoires délusoires

Le Centre culturel Georges-Vanier (CCGV) et Artch présentent l’exposition Mémoires délusoires des artistes Saba Heravi et Alexia McKindsey. Comment les objets témoignent-ils de nos trajectoires personnelles ? Pourquoi cet attachement aux éléments tangibles ? Que représentent-ils pour nous et comment s’inscrivent-ils dans notre parcours de vie ? Leurs présences ne témoignent-elles pas de notre peur de l’oubli et de notre méfiance face à la fragmentation de la mémoire et des souvenirs? Jusqu’au 18 décembre au Centre culturel Georges-Vanier. https://www.ccgv.ca/