Sud-Ouest
11:15 3 juin 2020 | mise à jour le: 3 juin 2020 à 11:35

Plus de quatre décès sur cinq en résidence pour aînés dans le Sud-Ouest

Plus de quatre décès sur cinq en résidence pour aînés dans le Sud-Ouest
Photo: 123RFLe Sud-Ouest a connu un pic des cas de la COVID-19 le 1er mai avant de redescendre les jours suivants.

Durement frappés par la pandémie, les centres d’hébergement pour aînés ont été le lieu de la grande majorité des décès dans le Sud-Ouest. Près de 90% des personnes emportées par la COVID-19 résidaient dans des «milieux fermés».

Sur les 160 décès connus jusqu’à maintenant dans l’arrondissement, 142 ont été rapportés en CHSLD, en ressources intermédiaires ou en résidences privées pour aînés, confirme dans son dernier bilan, la Direction de santé publique de Montréal.

Plusieurs CHSLD du Sud-Ouest ont d’ailleurs été classés parmi les plus touchés par la COVID-19, selon un palmarès du ministère de la Santé. Seulement à Yvon-Brunet, 72 résidents sont décédés du virus.

Cette situation se reflète aussi pour l’ensemble de l’île de Montréal alors que 86% des décès ont eu lieu en milieu fermé.

Le rapport de la Santé publique fait également état que le coronavirus a infecté en bonne partie les personnes âgées de 60 ans et plus vivant en centre d’hébergement ou résidence privée.

Les travailleurs de la santé résidents dans le Sud-Ouest représentent quant à eux 18% des 856 cas confirmés de la COVID-19 dans l’arrondissement.

Articles similaires