Sud-Ouest
07:00 22 avril 2021 | mise à jour le: 22 avril 2021 à 15:04 temps de lecture: 3 minutes

Embellir les espaces verts du Sud-Ouest un déchet à la fois

Embellir les espaces verts du Sud-Ouest un déchet à la fois
Photo: Gracieuseté Propre @ VerdunDes résidents ont nettoyé les parcs et les rues de l’arrondissement.

Des groupes de citoyens se sont mobilisés ou le feront au cours des prochains jours afin de nettoyer les trottoirs, les rues ou les parcs du Sud-Ouest des déchets en marge du Jour de la Terre, le 22 avril.

C’est le cas des membres du groupe Facebook Propre @ Pointe-Saint-Charles qui a pris forme après un échange entre résidents du secteur sur un fil de discussions du réseau social.

Roxanne Geoffroy a décidé de se lancer dans cette aventure de nettoyage lorsqu’elle a remarqué que des citoyens d’autres arrondissements voisins, étaient actifs dans la protection de l’environnement depuis quelques années. Elle a d’ailleurs constaté l’ampleur de l’intérêt pour le Jour de la Terre en regardant le groupe de Verdun qui compte environ 700 abonnés.

«[Sur Facebook], les gens chialaient beaucoup sur l’état des poubelles dans Pointe-Saint-Charles au début avril. Je me suis dit “pourquoi nous on se part pas un groupe”», explique l’instigatrice du groupe Facebook Propre @ Pointe-Saint-Charles, Roxanne Geoffroy.

Au cours des derniers jours, la troupe du quartier a donné un coup de main à d’autres groupes avoisinants dans leur nettoyage.

«On fait [aussi] de l’éducation en quelque sorte parce qu’on se rend compte que ce n’est pas tout le monde qui pense comme nous, et pourtant, c’est un problème planétaire.» – Roxanne Geoffroy

S’entraider

Ainsi, samedi (17 avril) en avant-midi, des résidents se sont donné rendez-vous au parc Marguerite-Bourgeoys afin de procéder à un petit nettoyage du quartier.

De l’équipement, comme des pinces, a été prêté par l’éco-quartier du Sud-Ouest, situé à quelques pas de l’espace vert.

«Comme citoyens, on se doit de s’entraider et de ne pas toujours s’appuyer sur la Ville ou l’arrondissement. C’est une activité qui est facile à faire et tant qu’à rester chez moi avec la situation actuelle, j’aime mieux aller marcher et ramasser des choses», dit-elle.

Le groupe de Pointe-Saint-Charles n’écarte pas la possibilité de faire des évènements sporadiques une fois de temps en temps afin d’embellir le quartier dans le futur.

«C’est bien de profiter du hype annuel, mais quant à moi, la journée de la Terre, ça devrait être chaque jour, souligne Mme Geoffroy. On ne peut pas lui accorder un seul jour sur 365. Je pense que c’est vraiment les gestes quotidiens, mais aussi d’aller plus loin et de nettoyer nos trottoirs ou notre rue.»

Un autre groupe du Sud-Ouest, dans Ville-Émard, a également sorti les pinces et les sacs afin de retirer le plus de déchets possible. Les membres du groupe Facebook Propre @ Ville-Émard ont nettoyé leur secteur le 16 avril.

Articles similaires