Sud-Ouest

2,8 M$ pour des travaux majeurs dans le parc Angrignon

Parc Angrignon
Le parc Angrignon. Photo: Gracieuseté

Le parc Angrignon sera au cœur de travaux de réaménagements majeurs au coût de 2,8 M$, a dévoilé la Ville de Montréal. L’objectif est de remplacer des installations qui ont atteint la fin de leur vie utile et pour remettre à neuf l’un des plus gros espaces verts de la métropole.

«L’association souhaite que ce soit le début de nombreux projets afin d’assurer la préservation du parc et de sa biodiversité. Le parc Angrignon pourrait devenir un modèle de protection d’un milieu naturel en ville, ce qui serait une belle façon de souligner son 100e anniversaire en 2027», affirment par voie de communiqué les représentants des amis du parc Angrignon.

Les travaux seront divisés en plusieurs phases. La première, qui commencera en octobre, permettra une meilleure sécurisation des aires de circulation piétonne dans le parc.

Chaque jour, de nombreuses personnes empruntent l’espace vert en provenance de la station de métro Angrignon dans le Sud-Ouest ou du cégep André-Laurendeau, situé à quelques minutes du parc dans l’arrondissement LaSalle.

Les autres phases de travaux seront mises en place afin de réaménager et de déminéraliser les sentiers. Une réfection des ouvrages de ponceaux et des passerelles du réseau hydrologique du parc sont également prévues.

«Le parc Angrignon, possède une forêt riche de sa biodiversité, qu’il faut préserver. C’est aussi un endroit qui offre à nos citoyennes et à nos citoyens des espaces de détente, de sports et de socialisation qu’il faut cultiver», explique le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif, Benoit Dorais.

2022

Les travaux de réaménagement du parc Angrignon sont prévus jusqu’en mai 2022.

De plus, l’entreprise Bau-Québec réalisera des travaux près des berges, des passerelles, ainsi que sur les installations d’éclairage dans les sentiers du parc. Le contrat est évalué à un peu plus de 2 M$.

Meilleure biodiversité au parc Angrignon

Le projet de réaménagement du parc Angrignon s’aligne avec le Plan climat 2020-2030 de la Ville de Montréal, dont l’objectif est de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030.

Lors des travaux, 18 arbres, 403 arbustes et 4000 plantes herbacées seront enracinés dans le parc Angrignon. À l’automne 2022, 200 arbres supplémentaires seront mis en terre pour augmenter la biodiversité de l’espace vert.

Dans le cadre d’un autre contrat concernant la restauration écologique du parc Angrignon, 4590 arbres et arbustes seront aménagés, dont 1000 cet automne.

Articles récents du même sujet