Sud-Ouest

Le nouveau Bouclair à Griffintown promeut les artistes émergents

Un écran géant diffuse des vidéos qui présentent les artistes de la Galerie B. Photo: Métro Média - Lila Maitre

Le nouveau magasin Bouclair dans Griffintown, qui a ouvert à la mi-novembre, a cette particularité d’accueillir des œuvres d’art au sein de sa boutique de décoration. Grâce à un partenariat avec l’Université Concordia, Bouclair présente le travail d’étudiants en art avec la Galerie B.

On ne pensait pas un jour trouver le travail d’étudiants en arts visuels dans un magasin comme celui de Bouclair. L’énorme boutique, qui a ouvert ses portes sur la rue Wellington, aurait pu se contenter de présenter ses objets de décoration, dont le nombre est si grand qu’on en perdrait presque la tête.

Pourtant dès l’extérieur on goûte quelque peu à la découverte artistique avec l’installation d’un écran géant qui passe, entre deux annonces publicitaires, des films qui présentent le travail des artistes.

Une fois entré dans le magasin, on la manquerait presque, mais elle est bien là, la Galerie B. Une seule œuvre est en ce moment présentée, c’est celle de l’artiste Émiliano Moreno Quesada. On y voit près d’un présentoir, qui ferait penser à une table basse, des vases, dont l’un est cassé, et des briques. L’œuvre contraste particulièrement avec le reste de la boutique, puisqu’elle pousse une réflexion sur la relation entre l’art et la décoration, tout en utilisant du ready-made.

Cet artiste, qui finit son baccalauréat en arts visuels à l’Université Concordia, fait partie des quelques étudiants sélectionnés dans le cadre du partenariat avec Bouclair. Le magasin souhaite par la suite organiser des représentations, concerts et autres événements dans sa boutique, afin de continuer à promouvoir les artistes locaux.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet