Île-des-Sœurs
16:30 27 avril 2020 | mise à jour le: 27 avril 2020 à 16:10 temps de lecture: 3 minutes

Ciné-Verdun se réinvente pour s’adapter à la crise

Ciné-Verdun se réinvente pour s’adapter à la crise
Photo: Gracieuseté – illustration Barbara KraemerÀ défaut de discuter tout le monde ensemble autour des projections de Ciné-Verdun à l’église de l'Épiphanie, des rencontres virtuelles ont lieu plusieurs fois par mois.

Le cinéma est plus présent que jamais dans le quotidien de nombreuses personnes confinées. Comme Ciné-Verdun doit s’adapter, l’organisme se tourne vers une nouvelle plateforme web avec un divertissement différent des géants du streaming.

«Le but, c’est qu’il soit la vitrine des différents parcours qu’on propose», explique la créatrice de Ciné-Verdun, Diya Angeli. Une diversité de thèmes pour petits et grands est déployée sur cette plateforme.

Plusieurs événements portant sur l’environnement sont à prévoir pour le mois de mai. Des programmes seront gratuits comme le film Le vieil âge et le rire, premier de la trilogie documentaire de Fernand Dansereau (jusqu’au 30 avril).

«L’art et la culture sont le ciment de notre société, il est important de les préserver, car ils sont indispensables pour nourrir cette résilience nécessaire durant la pandémie.»

-Publication de Diya Angeli, fondatrice de Ciné-Verdun

Rencontres virtuelles

Des rencontres en direct avec des cinéastes sont organisées plusieurs fois par mois. Elles ont lieu les mercredis soir, via la plateforme de vidéoconférence Zoom. Il suffit de télécharger l’application et de cliquer sur le lien Zoom disponible sur le nouveau site web.

Une quinzaine de participants ont assisté à la première conférence en direct avec John Blouin, le réalisateur du documentaire Vaillancourt: Regarde si c’est beau.

«Les gens peuvent poser leurs questions directement. Si nous sommes plus nombreux [lors des autres rendez-vous], les gens pourront utiliser [l’onglet de clavardage] et l’animateur s’occupera de poser les questions du public à l’invité», indique Mme Angeli.

Sondage

Afin de mieux cerner les besoins de la communauté et pour s’adapter à la situation, Ciné-Verdun a créé un sondage en ligne. «Le but est de savoir notamment ce que les gens veulent voir en ligne et estimer la fourchette de prix qui les intéresse», explique Mme Angeli.

Comme beaucoup d’autres, Ciné-Verdun est durement affecté économiquement par la situation. Ainsi, il est désormais possible de devenir membre pour soutenir l’initiative de cinéma local.

Si votre adhésion est enregistrée avant la fin mai, vous aurez accès gratuitement aux courts métrages du Festival international de film Très court, qui seront présentés en ligne du 5 au 14 juin.

Articles similaires