Soutenez

Baisse du taux mais hausse des taxes à Villeray

L'arrondissement de Villeray-St-Michel-Parc-Extension a présenté son budget 2023. Photo: Archives, Courtoisie, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

La taxe relative aux services, prélevée aux propriétaires de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, augmentera de 11,3% dans le budget 2023, malgré une baisse du taux de taxation. Certains revenus locaux seront également en hausse, avec la multiplication des stationnements à vignettes.

Lors de la séance extraordinaire d’adoption du budget, le 4 octobre, l’Arrondissement a précisé que cette augmentation aurait un «impact limité».

Cette taxe ne représente en effet qu’une petite partie du compte de taxes des propriétaires de l’arrondissement. La hausse des taxes est dû à «l’augmentation importante du rôle foncier», malgré la baisse du taux, explique la mairesse d’arrondissement Laurence Lavigne Lalonde, en entrevue avec Métro.

Les dépenses de l’Arrondissement augmentent, elles, de 6% dans le budget 2023, pour atteindre 65,4 M$. Les revenus de l’Arrondissement sont également en hausse, mais varient en fonction des postes budgétaires.

Plus de vignettes de stationnement

Ainsi, les transferts de la ville-centre – qui représentent 75% des revenus de l’Arrondissement – augmentent seulement de 3,4%, une réalité pour tous les arrondissements montréalais. Pour pallier cette faible hausse, l’Arrondissement augmente donc les revenus de ses taxes de 12,1%, mais également ses revenus locaux de 11,6%.

Ces derniers viennent de sources diverses, mais les principales augmentations se constatent dans les revenus des permis de stationnement et des permis de construction, qui sont respectivement en hausse de 57,5% et de 139,5%.

La hausse des revenus liés au stationnement s’explique par le plus grand nombre de stationnements où des vignettes sont exigées et non par une augmentation de leur tarif. Du côté des permis de construction, la hausse est liée à un ajustement, alors que les arrondissements perçoivent directement ces revenus pour une deuxième année consécutive. En 2022, ces revenus avaient été sous-estimés.

Augmentation des dépenses

L’Arrondissement répartit ses hausses de dépenses parmi ces différents services:

Sports et loisirs+2,3%Administration+6,2%Aménagement+2,5%
Voirie et marquage+8,9%Parcs+16,2%Aqueducs et égouts+2,3%
Culture et bibliothèques+6,5%Déneigement-1,8%Déchets et matières recyclables+3,1%

VSP rassure les citoyens en affirmant que la baisse des dépenses en déneigement provient d’un ajustement comptable et non d’une réduction de services. De plus, Mme Lavigne Lalonde justifie l’augmentation marquée du budget des parcs par le fait que l’Arrondissement «a dû titulariser certains emplois». Il s’agit donc d’une «augmentation en termes de rémunération», d’après la mairesse.

Des investissements de 69 M$ sur 10 ans

L’Arrondissement a aussi dévoilé ses plans d’investissements pour 2023-2032. Sur une décennie, l’administration prévoit d’investir un total de 69,8 M$, dont 7 M$ en 2023.

Ces investissements sont répartis comme suit: 27,12 M$ pour la protection des immeubles, 28,16 M$ pour la réfection routière et le réaménagement, et 14,25 M$ pour le réaménagement des parcs.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.