Art de vivre

4 grandes tables des Laurentides

4 grandes tables des Laurentides

La nature ça creuse! Alors rassemblez amis et famille autour d’une table dans l’un de ces quatre fabuleux restaurants des Laurentides.

Lola 45

Ce restaurant de Saint-Sauveur propose à sa clientèle une cuisine de marché de style français. Carpaccio de bœuf et sa vinaigrette soya-truffe, lapin en escabèche, ris de veau grillé et son risotto au pesto de fleur d’ail et bien sûr les, huîtres. La sélection de vins est accessible et remplie de belles trouvailles, et les cocktails signatures donnent envie de prendre plus d’un apéro! C’est dans un décor rustique aux charmes certains que le chef David Martin vous attend pour souper.
206, rue Principale, Saint-Sauveur

425°F

Le chef Frédéric Dufort vous invite à découvrir sa «new american cuisine» au cœur de Sainte-Thérèse. Situé dans un espace vaste de 10 000 pi2, pensé par le célèbre designer Zébulon Perron (aussi actionnaire de l’endroit), le restaurant 425°F saura vous en mettre plein la vue. La pieuvre grillée laquée BBQ, la mozzarella di Bufala, le jarret d’agneau et les incroyables viandes vieillies du cellier sont quelques exemples qui représentent bien la cuisine métissée du chef. À découvrir les yeux fermés!
100, place Fabien Drapeau, Sainte-Thérèse

Bistro à Champlain

Le bistro à Champlain n’est pas un simple bistro, c’est l’un des plus grands restaurants des Laurentides. Située dans l’hôtel Estérel, la table est mise par le chef Jean-François Bélair. Au menu? De grandes délicatesses entremêlées d’audace: le tataki de thon Itsumo écoresponsable fait belle figure autour des pétoncles au boudin noir et du risotto à la truffe au lichen de caribou. Pour ce qui est des vins, c’est tout simplement une des plus impressionnantes caves au Canada: elle recèle plus de 18 500 bouteilles, dont près de 2 600 appellations.
39, chemin Fridolin-Simard, Estérel 

L’Épicurieux

Ayant fait ses classes à l’École hôtelière des Laurentides, et formée à la célèbre cabane à sucre le Pied-de-Cochon, la jeune chef Fanny Ducharme a beaucoup à offrir derrière ses pianos. Suggérant une cuisine de saison, le menu de la chef tend à changer au gré des arrivages. Cet été, flétan au ponzu, gravlax de pétoncle et d’ortie et risotto aux champignons sauvages se retrouvent aux côtés de l’échine de porcelet des fermes Gaspar et des crevettes de Matane au lilas. De l’audace, de la minutie, et beaucoup de plaisir en bouche, voilà ce que l’Épicurieux vous propose.
2270, rue de l’Église, Val-David