Techno

L'iPhone 3G au Canada le 11 juillet

L’iPhone 3G offrira une meilleure connexion
Internet que son prédécesseur, des applications tierces, des fonctions
plus intéressantes pour la clientèle d’affaires et sera disponible le
11 juillet dans 22 pays, dont le Canada, à compter de seulement 199$,
selon ce qu’a annoncé aujourd’hui Steve Jobs d’Apple lors de la
Worldwide Developers Conference à San Francisco.

Tel que prévu par de nombreux observateurs,
l’iPhone offrira désormais une connexion Internet de troisième
génération (3G) deux fois plus rapide que celle de l’iPhone 1.0 (et 36%
plus rapide que la connexion 3G du Nokia N95 et du Palm 750 selon
Apple).

La plus grosse surprise de la journée à propos de l’iPhone 3G est
toutefois son prix: 200$ pour la version 8 Go et 300$ pour la version
16 Go. Les prix canadiens n’ont pour le moment pas été confirmés. Tel qu’annoncé précédemment, la compagnie Rogers offrira l’iPhone au Canada,
mais le téléphone sera également disponible dans les magasins Fido. Il
n’est pas clair pour le moment si la compagnie, qui utilise le réseau
de Rogers, offrira des forfaits avec l’iPhone ou si elle ne fera que le
vendre.

Avec ces deux améliorations, Apple répond aux principales critiques
qui avaient été émises lors du lancement de l’iPhone 1.0 à pareille
date l’an dernier (le téléphone utilisait alors une connexion EDGE et
se vendait 600$).

Comme certains l’espéraient, l’iPhone 3G possédera également une
puce GPS, qui pourra être utilisée par des applications tierces ou par
une entreprise voulant suivre ses employés à la trace.

En plus, le téléphone d’Apple sera plus mince que son prédécesseur,
sera disponible en noir et en blanc, et possèdera une meilleure qualité
audio. La durée de la batterie du téléphone a également été améliorée
(24 heures d’audio, dix heures de conversation 2G, cinq heures de
conversation 3G et de cinq à six heures de navigation Internet haute
vitesse).

En plus de la mise à jour matérielle, le système d’exploitation de
l’iPhone 3G (iPhone 2.0) sera quant à lui sera plus intéressant pour
les personnes d’affaires, proposera un magasin pour les applications
tierces et devrait offrir quelques nouvelles fonctions, dont une
calculatrice scientifique et un contrôle parental pour certaines
applications comme YouTube.

Le système d’exploitation du iPhone 3G avec sera également
disponible pour les propriétaires d’iPhone 1 et d’iPod Touch dès le
début juillet (gratuit pour les propriétaires d’iPhone, 9,95$ pour les
propriétaires d’iPod Touch), selon ce qu’à annoncé Steve Jobs sur la
scène du centre de congrès Moscone à San Francisco.


Un téléphone d’affaires

Tel qu’annoncé précédemment, l’iPhone 3G devrait être plus intéressant
pour la clientèle d’affaires selon ce qu’a présenté Steve Jobs pendant
la conférence, notamment grâce à une meilleure intégration avec
Microsoft Exchange et une fonction de «push email». Selon Apple, 4000
personnes ont testé la version bêta du iPhone 2.0, dont des gens
provenant de plus du tiers des 500 plus grosses entreprises américaines.

Applications tierces
Apple a également profité de la conférence pour dévoiler quelques
applications tierces qui seront disponibles sur l’App Stores de
l’iPhone, notamment le jeu Super Monkey Ball de Sega, une application
d’eBay qui permet de voir rapidement les enchères auxquelles on
participe et TypePad, un outil pour bloguer plus facilement.

Super Monkey Ball (9,95$) et TypePad (gratuit) seront lancés en même
temps que l’App Store le 11 juillet. Parmi les autres applications
présentées, notons Loopt, un réseau social qui permet de connaître
l’emplacement exact de ses amis en temps réel, Band, pour composer des
chansons et MIMvista, une application pour les médecins.

Mobile Me
Philip Schillera, vice-président marketing d’Apple, a pour sa part
présenté cet après-midi la nouvelle incarnation de .mac, MobileMe, la
réplique de la firme de Cupertino à Exchange de Microsoft.

MobileMe permettra de synchroniser en temps réel son iPhone avec son
ordinateur (iCal, Mail et le carnet d’adresses sur Macintosh, Exchange
sur PC) et avec une interface Web, Me.com. Le service sera offert
gratuitement pour 60 jours à compter de juillet, mais sera payant par
la suite.

Articles récents du même sujet