Techno

Les transports en commun se branchent

De plus en plus de sociétés de transport aux États-Unis offrent des réseaux sans fil à bord des trains et des autobus.

En
2004, la société Mountain Metropolitan Transit de Colorado Springs a
été la première société de transport américaine à inaugurer un réseau
sans fil à bord de ses autobus. Depuis, une vingtaine de villes
américaines telles que San Francisco, Boston, Austin et Seattle, ont
suivi l’exemple selon l’Association américaine des transports publics.

Depuis janvier, l’Utah Transit Authority offre un service Internet
sans fil à bord de 60 de ses autobus alors que la ville de San
Francisco dévoilait en février ses «Connected Bus» ou bus branché. Par
ailleurs, la ville de Cincinnati met actuellement à l’essai un
programme pilote de trois mois sur un itinéraire unique.

Les services de réseaux sans fil sont également offerts à bord de
certains trains de banlieue. Ainsi, en janvier, la Massachusetts Bay
Transportation Authority a ajouté le wifi à sa ligne ferroviaire
reliant les villes de Worchester et Boston. Selon le responsable de
cette société de transport de la côte Est des États-Unis, Kris
Erickson, «c’est probablement le projet d’amélioration qui a été le
mieux reçu par les usagers».

De plus, les usagers du métro de New York pourront bientôt naviguer
sur le web à bord des wagons puisque la société de transport de la
ville a annoncé en septembre dernier le déploiement d’un service de
réseau sans fil complet d’ici les six prochaines années.

Articles récents du même sujet