Techno

Google s'attaque à la pornographie dans Lively

Quelques jours après le lancement de Google Lively, bien que son code de conduite y interdise la nudité et la sexualité explicite, Google a bien de la difficulté à les contrôler.


Selon
le blogue Google Blogoscoped, plusieurs des salles du service sont
nommées explicitement et exposent des vidéos YouTube à connotation
sexuelle.

Robin, un employé de Google qui s’est exprimé au nom de l’équipe de
Lively dans une annonce publique, a expliqué que «Lively se veut être
un endroit où les citoyens socialisent et s’exprime librement et
sécuritairement. Nos standards interdisent les images sexuellement
explicites et les salles dédiées aux activités sexuelles, même si
virtuelles. Si nous sommes mis au fait de telles salles qui ne
respecteraient pas les conditions d’utilisation, nous les supprimerons.
Nous pourrions aussi supprimer le compte Google et l’accès Lively du
créateur.»

Lorsqu’on se connecte à une salle, il est possible de dénoncer son
non-respect des conditions de services. Il est toutefois nécessaire de
s’y connecter pour ce faire, chose que plusieurs usagers sont réticents
à faire.

Plusieurs de ces salles sexuellement explicites sont populaires et,
par conséquent, s’affichent dans les premières pages du répertoire.
Aucun filtre de contenu n’est actuellement mis en place, quoiqu’il est
nécessaire d’être âgé de plus de 13 ans pour s’inscrire au service.

Articles récents du même sujet