Techno

Poursuivi pour avoir mis son droit de vote sur eBay

Max P. Sanders, un adolescent de 19 ans du
Minnesota fait face à une poursuite criminelle pour avoir tenté de
vendre sur eBay son droit de vote.

«Votre
pays dépend de vous,» disait son annonce qui a depuis été retirée, à la
demande du bureau du Secrétaire d’État. À partir de 10$, l’étudiant de
l’Université du Minnesota offrait au gagnant son vote.

Informé de l’annonce, le bureau du Secrétaire d’État a immédiatement
fait parvenir une injonction à eBay, qui a collaboré à l’identification
du fautif.

«L’annonce n’était qu’une blague, elle a d’ailleurs été retirée.»
Pourtant, une loi datant de 1893 rend criminelle la vente de droit de
vote. «Des gens sont morts pour ce pays et pour notre droit de vote,»
faisait remarquer John Aiken, porte-parole pour le Secrétaire d’État.

L’annonce n’avait obtenu aucune offre. Selon Aiken, «les élections sont un débat d’idées, et non de chéquiers.

Articles récents du même sujet