Soutenez

Joss Stone cautionne le piratage

En entrevue après un concert, la chanteuse Joss Stone a
fait de surprenantes révélations au sujet du piratage: «le piratage,
c’est brillant.»

Selon
la chanteuse, «les artistes subissent un lavage de cerveau» en entrant
dans l’industrie: dans les faits, le partage aiderait à faire connaître
la musique et attirerait des spectateurs.

Après tout, les coûts de production de CD sont très élevés; «mieux
vaut gagner plus de fans qui assisteront aux concerts que d’éviter de
faire connaître sa musique en obligeant les gens à l’acheter,»
expliquait le rappeur 50 Cent l’année dernière.

Stone, qui déteste ouvertement l’industrie dans laquelle elle Å“uvre,
y voit une échappatoire: «Si on ne vend plus de musique, il n’y aura
plus d’industrie; que de la musique.» Et les revenus, quant à eux?
«Plus les gens découvriront de nouvelles musiques, plus ils auront de
plaisir à assister à des concerts.»

Outre Joss Stone et 50 Cent, le groupe Nine Inch Nails s’est aussi
porté à la défense du partage, allant même jusqu’à créer, au début de
l’année, des profils sur plusieurs sites de Torrent, pour y mettre à
disposition leur musique.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.