Techno

Steve Jobs déçu de MobileMe

Le PDG d’Apple Steve Jobs a confié hier à
ses employés que le nouveau service Web MobileMe, disponible depuis le
mois dernier, avait été lancé trop tôt et qu’il ne répondait pas aux
standards d’Apple, selon un courriel interne reçu par le blogue Ars
Technica.


MobileMe,
qui remplace le service .Mac d’Apple, est une suite d’applications Web
à abonnement (courriel, carnet d’adresses, calendrier) qui devait
permettre à Apple d’offrir une alternative à Microsoft Exchange aux les
gens d’affaires.

Depuis son lancement le 9 juillet dernier par contre, le service a été affecté par plusieurs bogues, dont un qui a entraîné une perte de courriels chez certains usagers.

Selon Steve Jobs, Apple aurait dû lancer les différents services de
MobileMe les uns après les autres plutôt que d’offrir un «service
monolithique» d’un seul coup.

Jobs ajoute également dans le courriel interne
que son équipe était déjà surchargée au moment du lancement de
MobileMe. «Ça a été une erreur de lancer MobileMe en même temps que
l’iPhone 3G, le logiciel de l’iPhone 2.0 et l’App Store. (…) Nous
avions tous suffisamment de choses à faire, et MobileMe aurait pu être
retardé sans conséquence».

Le grand patron d’Apple a également avoué à ses employés que sa
compagnie «avait encore beaucoup à apprendre à propos des services
Internet».

Articles récents du même sujet