Techno

Google teste un service de traduction

Google travaille à mettre sur pied un
service de traduction impliquant de véritables traducteurs et non pas
un service automatisé.


Google
met actuellement à l’essai un service de traduction en ligne appelé
Google Translation Center qui, contrairement à son outil linguistique
actuel, impliquera des traducteurs «volontaires» en chair et en os.

C’est du moins ce qui ressort de la présentation du service
en phase beta, ouvert aux testeurs de confiances et employés de Google.
À la lumière de ce qui est actuellement présenté sur le site du futur
service de Google, le centre de traduction s’efforce de mettre en
contact traducteurs et clients et s’adresse donc à la fois aux deux.

D’une part, le centre offre à ses utilisateurs la possibilité de
soumettre un texte à traduire dans plus de 40 langues, avec date de
remise voulue et choix de traducteurs. «Et si un traducteur accepte,
vous devriez recevoir votre texte aussitôt qu’il sera prêt», peut-on
lire dans la présentation du service.

D’autre part, le centre lance un appel aux traducteurs souhaitant
participer au nouveau service en décrivant, capture d’écran à l’appui,
l’interface des traducteurs qui offrent des applications visant à
faciliter leur travail «volontaire», car nulle part encore est-il
question de la rétribution des participants.

Articles récents du même sujet