Soutenez

Chiens pisteurs: bientôt du passé

Les chiens pisteurs pourraient bientôt être
remplacés par un appareil électronique, rapporte CNN. Une équipe qui
travaille à développer la technologie a récemment obtenu près d’un
million de dollars américains en financement.


Dirigée
par Yushan Yan, professeur à l’Université de Californie, l’équipe
s’affaire à développer une série de senseurs qui pourraient être
utilisés dans les aéroports et les centres de tri du courrier, par
exemple.

Le principal avantage de la technologie: contrairement au meilleur
ami de l’homme, une machine peut être en opération vingt-quatre heures
sur 24, n’a besoin d’aucune formation, ni de repos ou de nourriture.

L’appareil utilisera une pellicule composée de zéolite, une
substance utilisée dans le raffinage du pétrole. Cette pellicule
capture les molécules d’odeur avant qu’elles puissent être analysées
par une série de senseurs ultra-sensibles; ils pourraient détecter des
odeurs jusqu’à une partie par trillion.

Éventuellement, la technologie pourrait être couplée à un ordinateur
de poche pour détecter les mines anti-personnelles par exemple.

Des appareils similaires sont déjà utilisés dans l’industrie;
Coca-Cola en utiliserait une variation pour analyser la composition du
sirop de maïs et Nestlé en utiliserait une autre pour trier les grains
de café.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.