Techno

Les internautes imprudents avec les «pop-up windows»

Les internautes seraient imprudents lorsque
des fenêtres contextuelles (pop-up windows) apparaissent dans leur
écran d’ordinateur, révèle une nouvelle étude publiée cette semaine par
l’Université de la Caroline du Nord.


L’étude
montre qu’une majorité d’internautes appuient sur le bouton « OK »
lorsqu’une fenêtre contextuelle apparaît, sans prendre le temps de
vérifier la source de l’avertissement.

Or, les fenêtres contextuelles peuvent être un moyen utilisé par les
pirates informatiques de berner les internautes afin d’installer un
logiciel malveillant dans leur ordinateur.

« Cette étude montre à quel point il est facile de berner les
internautes, a déclaré à la BBC l’un des auteurs de l’étude, le
professeur de psychologie Michael Wogalter. Les gens devraient fermer
la fenêtre plutôt que d’appuyer sur OK. »

L’étude montre que les répondants ont été bernés par de fausses
fenêtres contextuelles dans 63 % des cas, même dans ceux où la fenêtre
contextuelle soulignait qu’un logiciel malveillant serait installé dans
l’ordinateur.

Selon le professeur, les entreprises informatiques devraient penser
à de nouveaux moyens pour rendre les messages d’avertissement plus
efficaces.

Tony Neate, le directeur général de la campagne publicitaire
britannique Get Safe Online, soutient de son côté que les internautes
doivent absolument activer un outil pour bloquer les fenêtres
contextuelles. « Ces outils sont offerts dans la plupart des
navigateurs ou des logiciels antivirus. Il n’y a aucune raison de
tolérer ces fenêtres contextuelles, qui servent seulement à installer
un logiciel malveillant dans votre ordinateur ou vous vendre des
produits », a-t-il expliqué.

Articles récents du même sujet