Le nouveau bal des bouffons

À voir patiner et se ridiculiser le gouvernement conservateur et ses marionnettes, je revois ce film de Falardeau Le temps des bouffons.

L’Afghanistan est l’un des pays les plus corrompus du monde. La violence envers les femmes est généralisée. Les gouvernants sont des «seigneurs de guerre», autrement dit, des caïds prêts à tout.

C’est une culture de violence. Les droits humains et la protection des prisonniers sont le moindre de leurs soucis.

Si un «bon pays civilisateur» comme les États-Unis a institutionnalisé la torture (voir le documentaire Torture made in USA de Marie-Monique Robin sur www.mediapart.fr en
français), et ne s’en est pas privé en Irak et ailleurs, pensez-vous que les Afghans vont se gêner?

Le Canada quant à lui ne voit rien et ne sait rien. Quelle bouffonnerie! Quand on n’a rien à cacher, on ne craint pas la transparence. Qu’on rende publics les rapports de Richard Colvin, sans les noyer dans l’encre noire, et qu’on fasse enquête.

Par respect pour les centaines de soldats qui ont laissé leur vie et leur santé là-bas et pour les citoyens canadiens.
Gérard Laverdure, Montréal

Articles récents du même sujet