Soutenez

O’Toole annulerait l’entente de 6 G$ pour les garderies

Le chef du Parti conservateur du Canada, Erin O'Toole, tient un point de presse après le débat télévisé de TVA-LCN. Photo: Josie Desmarais/Métro

À moins d’une heure du dernier débat des chefs en français, le Parti conservateur dévoile le plan chiffré de sa plateforme électorale. Celle-ci confirme l’augmentation des transferts en santé, mais l’annulation du plan de 30 G$ pour des places en garderies abordables au Canada, y compris l’entente de 6 G$ transférés sans conditions au Québec.

Le premier «Face-à-face» des chefs, jeudi dernier, avait laissé quelques incertitudes du côté du chef conservateur, Erin O’Toole, notamment sur cette entente de 6 G$.

L’entente survenue entre le gouvernement libéral et les provinces créerait des places en garderies à 10 $ partout au pays, mais la somme prévue pour le Québec serait transféré directement à la province, étant donné l’existence du réseau de centres de la petite enfance (CPE). Le Parti conservateur, si élu, ferait une croix sur cette entente à partir de 2022-2023. Ainsi, seule la première année devrait être payée au Québec, soit environ 600 millions de dollars.

Le plan conservateur comprend plutôt un crédit d’impôt de 75% sur les frais de garde d’enfants, pour un total d’un peu plus de 2,6 G$ sur cinq ans pour l’ensemble du pays.

Désormais, les deux principaux partis, le Parti libéral et le Parti conservateur, ont présenté des plans chiffrés.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.