Montréal
09:49 6 décembre 2017 | mise à jour le: 6 décembre 2017 à 11:05 temps de lecture: 2 minutes

Statu quo sur les salaires des élus montréalais

Statu quo sur les salaires des élus montréalais
Photo: Josie Desmarais/Métro

La Ville de Montréal a décidé de maintenir en 2018 les salaires maximums qu’elle accordera aux élus de la métropole.

En raison de la nouvelle Loi sur l’autonomie des municipalités, Montréal pouvait néanmoins choisir d’augmenter, voire de supprimer les plafonds salariaux, ou même de fixer librement la rémunération des conseillers municipaux.

«Si on ne l’avait pas fait, il y aurait eu une explosion du plafond salarial des élus en raison du cumul des différentes fonctions», a expliqué le président du comité exécutif, Benoit Dorais, au cours d’une réunion entre élus mercredi.

En 2018, Valérie Plante touchera donc le même salaire que son prédécesseur, Denis Coderre, soit 168 029$. Il s’agit du salaire le plus important pour un élu de la Ville de Montréal. Le plafond pour un membre du comité exécutif, le président ou le vice-président d’un commission, est fixé à 151 226$.

Enfin, tout autre membre du conseil municipal ou d’un conseil d’arrondissement ne pourra toucher plus de 104 969$.

Dès 2019, ces salaires maximums seront indexés en fonction de l’inflation.

En 2017, la rémunération globale, incluant les élus et les employés de la Ville, représentaient 2,3G$ du budget annuel de Montréal, estimé à 5,2G$.