Montréal
12:27 25 mars 2021 | mise à jour le: 25 mars 2021 à 12:42 temps de lecture: 2 minutes

Deux jeunes poignardés à Saint-Léonard, toujours aucun suspect

Deux jeunes poignardés à Saint-Léonard, toujours aucun suspect
Photo: Josie Desmarais/Métro

Pas de motif ni de suspect identifié pour l’instant, dans l’agression à l’arme blanche survenue hier soir à Saint-Léonard. Contacté ce matin par Métro Saint-Léonard, le SPVM a indiqué que l’enquête suivait son cours.

Deux jeunes hommes d’une vingtaine d’années ont été poignardés, dans le haut du corps, mercredi 24 mars, peu avant 20h40. Le SPVM a été appelé au parc Ferland, du côté du boulevard Lavoisier. Les policiers n’ont pu identifier de suspect sur place. Gravement blessée, l’une des deux victimes était dans un état critique hier soir. Ce matin, son état a été jugé stable par l’équipe médicale selon le sergent Laurent Gingras, porte-parole pour le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Les policiers sont intervenus rapidement sur le lieu de l’agression, car une patrouille intervenait à seulement un kilomètre de là, sur le boulevard Robert. En effet, des riverains ont appelé la police après avoir entendu des coups de feu aux alentours de 20h. Le SPVM n’a pas constaté de victime. Cependant les enquêteurs ont retrouvé des «éléments» leur confirmant que des coups de feu ont bien été tirés.

Ces deux évènements seraient-ils liés? «Les enquêteurs essaient d’établir un lien entre les deux évènements, mais pour l’instant on parle bien de deux évènements distincts. L’enquête avance pour l’instant, nous ne savons pas encore qui sont les coupables», a répondu le sergent Gingras aux questions de Métro Saint-Léonard.

Il s’agirait de la septième agression à l’arme blanche survenue à Montréal, depuis vendredi dernier. En effet, le vendredi 19 mars, Nadège Jolicoeur a été assassinée par son mari, qui s’est ensuite donné la mort, dans le quartier de Saint-Léonard. Dans la même journée, trois hommes ont été blessés à l’arme blanche lors de trois agressions distinctes, a priori non liées, dans le quartier de Verdun. En plus d’un féminicide dans l’arrondissement de LaSalle.

Articles similaires