National

Le colis suspect à Drummondville est inoffensif

Photo: Ghyslain Bergeron / TC Media

Un colis suspect qui avait causé l’évacuation du journal L’Express de Drummondville et de quelques résidences et commerces à proximité, vendredi, était finalement inoffensif.

Une porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Audrey-Anne Bilodeau, a indiqué que des techniciens en explosifs de la SQ s’étaient rendus sur la rue Cormier, où se situent les bureaux de l’hebdomadaire, pour examiner le colis qui avait été retrouvé peu après 8 h, vendredi matin.

Celui-ci ne contenait finalement aucun explosif. Selon l’hebdomadaire, le mot «explosif» était écrit sur la boîte en question, mais il ne contenait apparemment que du contenu photographique.

Un homme dans la mi-vingtaine a été arrêté dans son domicile de Drummondville relativement à cet incident. L’individu, qui est soupçonné de méfait public et de menace, a été interrogé par les policiers.

Selon la sergente Bilodeau, il a été libéré vendredi après-midi par sommation, ce qui signifie qu’il devra comparaître ultérieurement. Comme il n’a pas encore comparu, il ne peut être nommé.

Selon le site internet de L’Express, toutes les personnes évacuées ont pu retourner dans leurs domiciles et leurs locaux.

Une enquête est toujours en cours, selon la porte-parole de la SQ.

Articles récents du même sujet