National

L’ancienne chancelière de McGill s’éteint à 90 ans

MONTRÉAL — La première femme chancelière de l’Université McGill, Gretta Chambers, est décédée à l’âge de 90 ans.

Dans un communiqué publié samedi, l’établissement universitaire a rappelé que Mme Chambers avait occupé le poste de chancelière de 1991 à 1999. Elle a également siégé au conseil des gouverneurs de l’université.

Diplômée de McGill en 1947, elle a ensuite entrepris une longue carrière de journalisme et de commentatrice politique pour de nombreux médias.

Elle a été nommée officière de l’Ordre du Québec en 1993 et devenue membre de l’Ordre du Canada en 1994.

Sur son site internet, l’Ordre national du Québec rappelle qu’elle «s’est imposée comme l’une des premières femmes journalistes de langue anglaise à s’intéresser au Québec francophone».

La présidente de l’Université McGill, Suzanne Fortier, a mentionné que Mme Chambers «a témoigné à son alma mater une amitié infaillible» et a apporté une énorme contribution à la collectivité.

«Journaliste, commentatrice politique et chef de file de sa communauté et de notre institution, Gretta Chambers a joué avec brio les nombreux rôles qui lui ont été confiés, a souligné Mme Fortier. Elle demeurera néanmoins à tout jamais présente dans notre cœur.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *