National

BP confirme un déversement de fluides de forage

BP confirme un déversement de fluides de forage
Photo by: Sunday Alamba file/Associated PressFILE- In this Saturday, May 18, 2013 file photo, oil partly fills containers at an abandoned illegal refinery on creeks of Bayelsa, Nigeria. Swiss commodity trading companies are blending and dumping dirty fuel in West Africa with sulfur levels far higher than those allowed in Europe, causing health and environmental hazards, a new report said Thursday, Sept. 15, 2016. The companies take advantage of weak African standards to use cheap and dirty additives to create what’s called “African Quality” fuels, according to the report from Swiss watchdog group Public Eye. (AP Photo/Sunday Alamba file)

HALIFAX — BP Canada a confirmé un déversement de fluides de forage à l’une de ses plateformes d’exploration de gisements pétroliers au large des côtes de la Nouvelle-Écosse.

L’incident rapporté sur le site Internet de l’Office Canada-Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers indique qu’une «estimation préliminaire» suggère qu’environ 136 mètres cubes de fluides se sont écoulé de la plateforme de forage West Aquarius, vendredi, avant qu’on y mette fin.

D’après les premières constatation de l’entreprise, la fuite serait survenue dans des conduites situées environ 30 mètres sous le niveau de la mer.

Anita Perry, directrice régionale de BP Canada, a déclaré que l’entreprise «prend l’incident très au sérieux et que l’enquête continue pour en comprendre la cause».

Les opérations de forage ont été suspendues jusqu’à la fin de l’enquête sur ce qui a provoqué la fuite.

La substance en question est une boue utilisée pour lubrifier les tiges de forage et contrôler la pression.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *