National

Les conservateurs retirent une publicité négative

Les conservateurs retirent une publicité négative
Photo: THE CANADIAN PRESSThe Conservative party pulled an attack ad from its Twitter feed Tuesday that depicted a black man carrying a suitcase walking over a tweet from Prime Minister Justin Trudeau. The image from that deleted tweet is seen here in an undated screen capture. THE CANADIAN PRESS/HO-Twitter, @CPC_HQ via @journo_dale, *MANDATORY CREDIT*

OTTAWA — Le Parti conservateur du Canada a retiré une publicité négative de son fil Twitter, mardi, dans laquelle on pouvait voir un homme noir transporter une valise par-dessus un micromessage du premier ministre Justin Trudeau.

Dans le micromessage, qui est déroulé comme un tapis à l’entrée d’une clôture brisée, on pouvait lire les mots «croyance» et «diversité».

Les conservateurs martèlent qu’un message envoyé par le premier ministre en janvier 2017 pourrait être partiellement responsable de l’afflux massif de demandeurs d’asile à la frontière canadienne.

Le porte-parole du Parti conservateur, Cory Hann, a déclaré que la publicité avait été enlevée parce que la situation à la frontière ne concernait pas seulement un groupe de personnes.

L’image, qui montre une personne traverser «illégalement» la frontière canadienne, avait été utilisée par plusieurs médias qui abordaient cette question, a indiqué M. Hann.

La photo dans son entièreté présente un homme, avec un groupe de personnes, qui transportent leur valise au Québec. L’image modifiée par le Parti conservateur avait isolé l’homme seulement.

Une citation tirée d’un article du «Financial Post» était accolée à l’image: «Le micromessage moralisateur de Trudeau provoque une crise migratoire — maintenant il doit réparer ce qu’il a causé.»

Dans une lettre ouverte publiée mardi, le ministre de l’Immigration Ahmed Hussen a accusé les conservateurs de «colporter des informations fausses pour attiser la peur». Il juge «ridicule» que les conservateurs blâment le premier ministre pour cette crise.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *