National

Quelques citations de la journée de lundi

Voici quelques citations de la journée de lundi dans la campagne électorale:

—–

«Ça ne me plaît pas particulièrement de dévoiler mes actifs, mais je pense que c’est comme une obligation que je me donne, pour être transparent.» – François Legault, qui a révélé que la valeur de ses actifs atteignait 9,866 millions $.

—–

«Ce n’est pas une réforme qu’ils (les autres partis) proposent, mais un nouveau modèle. Parce que c’est encore nous dans les régions qui allons passer à la casserole.» – Philippe Couillard, qui s’oppose à la réforme électorale proposée par les trois autres partis à l’Assemblée nationale.

—–

«Essayez-nous. Allons-y pour ce bon gouvernement vert et progressiste pendant quatre ans. Et après vous pourrez débarquer en 2022.» – Jean-François Lisée, qui demande à la communauté anglophone de faire confiance au Parti québécois pour au moins un mandat.

—–

«Évidemment, quand un gouvernement est défait, il est défait. Mais on ne ferait pas ce que Mme Marois a fait. (…) C’est elle qui a décidé d’aller en élections.» – François Legault, qui a signalé que si les Québécois élisaient un gouvernement minoritaire, il respecterait la loi sur les élections à date fixe, contrairement à ce qu’avait fait le gouvernement de Pauline Marois.