National
18:22 17 mars 2020 | mise à jour le: 17 mars 2020 à 18:23

Coronavirus: la SQDC ne prévoit aucune fermeture, pour l’instant

Coronavirus: la SQDC ne prévoit aucune fermeture, pour l’instant
Photo: Josie Desmarais/MétroUne file d'attente d'une quinzaine de personnes devant la succursale de la SQDC du centre-ville de Montréal.

L’achalandage est en hausse à la Société québécoise du cannabis (SQDC) depuis quelques jours alors que le gouvernement du Québec a ordonné la fermeture de nombreux commerces pour limiter la propagation du coronavirus. Si aucune fermeture n’est prévue pour l’instant, «c’est possible que ça change». 

Mardi, la rue Sainte-Catherine, normalement fort achalandée, comptait bien moins de passants qu’à l’habitude. Depuis le début de la semaine, de nombreux commerces, comme les bars, les cinémas et les salles de spectacles, sont fermés pour faire face au coronavirus. Les restaurants, pour leur part, doivent limiter leur capacité de moitié.

Cette situation ne semble toutefois pas décourager les amateurs de marijuana, qui continuent de se déplacer pour faire des provisions de ce produit. En fin d’après-midi, lundi, des dizaines de personnes faisaient la file dans le but d’entrer dans la succursale de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mardi, vers 14:00, ils étaient une quinzaine.

«On a remarqué une augmentation des ventes en ligne et dans les succursales», indique à Métro le porte-parole de la SQDC, Fabrice Giguère. 

Prévention du coronavirus dans les SQDC

Pour l’instant, toutes les succursales de la SQDC demeurent ouvertes, comme c’est le cas pour celles de la Société des alcools du Québec. La société d’État applique toutefois des mesures d’hygiène additionnelles.

«On a augmenté la fréquence de nettoyage des succursales et les gardes de sécurité ne touchent plus aux pièces d’identité des clients», souligne M Giguère. 

En plus d’assurer qu’un nombre limité de personnes soient en même temps à l’intérieur des bâtiments, «les gardiens vont inviter les citoyens à l’extérieur à respecter une distance d’un mètre», ajoute-t-il. 

La SQDC a par ailleurs distribué des produits «antiviraux» à ses employés, comme des désinfectants pour les mains. Elle demande par ailleurs à ceux-ci de se laver les mains à une fréquence de 30 minutes.

La société d’État invite par ailleurs les citoyens qui ont des symptômes grippaux ou qui reviennent d’un voyage à l’étranger de rester à la maison et de «faire leurs achats en ligne».

«On a mis en place des mesures pour assurer la sécurité des employés et des clients.» -Fabrice Giguère, porte-parole à la SQDC

La SQDC n’écarte pas une fermeture 

Mardi après-midi, le nombre de cas confirmés de patients infectés au coronavirus a de nouveau bondi pour atteindre 74 au Québec.

«La situation évolue d’heure en heure. Pour le moment, l’ensemble des commerces [de la SQDC] demeurent ouverts», a indiqué Ewan Sauves, l’attaché de presse du premier ministre François Legault.

À la SQDC, on n’écarte aucune option.

«Pour l’instant, on ne planifie pas de fermeture de notre réseau, mais parce que la situation est très dynamique, c’est possible que ça change», a reconnu Fabrice Giguère.

Articles similaires