National
13:32 8 avril 2020 | mise à jour le: 8 avril 2020 à 15:21

Étude: neuf Canadiens sur dix respecteraient la distanciation sociale

Étude: neuf Canadiens sur dix respecteraient la distanciation sociale
Photo: Michael Ciaglo/Getty Images

Les gens restent bel et bien chez eux en ces temps de confinement. C’est du moins ce qu’on peut croire si on se fie à une enquête de Statistique Canada qui établit que neuf Canadiens sur dix respectent les règles de distanciation sociale.

L’agence gouvernementale canadienne a mené un large sondage volontaire auprès de 4600 personnes la semaine dernière. 90% de ce total a déclaré «suivre les consignes en matière d’éloignement physique, comme rester chez soi».

Selon la professeure Roxane Borgès Da Silva, qui enseigne à l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM), ces chiffres, s’ils s’avèrent représentatifs, témoignent de l’efficacité des règles imposées.

«En Europe, en France, ils ont des mesures beaucoup plus coercitives. Le gouvernement utilise un langage de guerre, très dur. Alors que chez nous, on invoque simplement le sens public», observe-t-elle.

«Il semble que les Québécois, particulièrement, ont assez bien respecté ça», ajoute-t-elle.

Depuis quelques semaines, les provinces du Canada exigent aux résidants de rester chez eux à moins d’une nécessité. Récemment, plusieurs gouvernements, dont celui du Québec, ont décidé de faire appel à la police pour éviter les rassemblements.

Échantillon

Mme Borgès Da Silva émet quand même des réserves quant aux résultats précis de l’étude de Statistique Canada.

«Il faut s’assurer que les répondants correspondent à un échantillon représentatif de la population», convient-elle.

Selon l’agence statistique, les 4600 répondants ont été choisis au sein d’un plus large échantillon représentatif de 50 000 personnes sélectionné précédemment.

Dans une autre étude des déplacements en temps de pandémie, basée cette fois sur les données de géolocalisation de Google, on apprenait la semaine dernière que les Québécois sortent de moins en moins de chez eux.

Le 29 mars, date de récolte des dernières données, les Québécois visitaient les lieux de récréation et de commerce 70% moins qu’à l’habitude.

La professeure Borgès Da Silva appelle à continuer ce travail. «La distanciation, c’est la seule mesure qui permet réellement d’éviter la propagation du virus», dit-elle.

La fréquentation des épiceries explose

Quand les Canadiens ne restent pas isolés chez eux, c’est souvent pour aller faire des courses. Selon d’autres données de Statistique Canada, la fréquentation des épiceries a fortement augmenté au début du mois de mars.

«Vers la fin de la semaine [du 8 mars], les ventes d’épicerie avaient augmenté de 38% par rapport à la valeur moyenne des ventes en 2019», indique l’agence dans une analyse publiée mercredi.

Dans cette même semaine, les achats de certains produits hygiéniques, comme le papier de toilette, se sont bel et bien accélérées, comme en témoignaient plusieurs tablettes vides.

Par rapport à la moyenne annuelle pour 2019, les ventes de papier de toilette sur cette période ont augmenté de 241%. Pour le désinfectant, ce nombre s’élève à 639% et, pour le riz, à 239%.

Articles similaires