National
11:34 5 janvier 2021 | mise à jour le: 6 janvier 2021 à 13:12 temps de lecture: 3 minutes

Les voyageurs n’auront pas droit au 1000$ du gouvernement

Les voyageurs n’auront pas droit au 1000$ du gouvernement
Photo: Blair Gable/Collaboration spécialeLe premier ministre Justin Trudeau

Les Canadiens qui partent en voyage n’auront pas droit à la prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) d’une valeur de 1000$ pour deux semaines, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau.

Il faisait le point sur la situation entourant la COVID-19 lors d’un point de presse mardi.

«L’objectif n’a jamais été d’envoyer un chèque à ceux qui décident de partir en voyage à l’encontre des avis de Santé publique, a-t-il déclaré. Mon message à ceux qui sont allés dans le Sud est clair: vous n’aurez pas droit à cette prestation, elle n’est pas prévue pour vous.»

Cette prestation a fait beaucoup réagir dans les derniers jours, alors qu’un article de La Presse avait révélé que le gouvernement fédéral pourrait rembourser jusqu’à 1000$ pour couvrir les pertes de revenus des voyageurs qui se placent en quarantaine.

Or, Ottawa est en train de rectifier la situation.

Le but de cette prestation est plutôt de fournir aux travailleurs un congé de maladie payé s’ils n’en ont pas de leur employeur. «Cette prestation existe, par exemple, pour un employé d’une épicerie qui doit s’isoler parce qu’il a été en contact avec un collègue qui a testé positif ou si lui-même devait présenter des symptômes», a expliqué M. Trudeau.

Test négatif pour revenir

De plus, dès jeudi, les voyageurs devront présenter un test de la COVID-19 négatif avant de prendre l’avion pour revenir au pays, a annoncé Justin Trudeau.

Cette mesures s’ajoute à la quarantaine de 14 jours toujours obligatoire. Il y aura des «conséquences légales très sévères» pour les contrevenants.

«Des gens vont vérifier le plan de quarantaine des voyageurs. S’ils n’ont de pas plan, ils devront faire une quarantaine dans une installation fédérale», a-t-il indiqué.

Campagne de vaccination

Justin Trudeau s’est tout de même montré optimiste rappelant que les premiers vaccins contre la COVID-19 étaient arrivées au pays.

Le gouvernement fédéral a déjà livré près de 500 000 doses aux provinces et aux territoires le mois dernier. Un million de nouvelles doses seront disponibles d’ici la fin du mois de janvier. «Nous pourrons vacciner tous les Canadiens d’ici la fin de l’année», a assuré le premier ministre.

«Ces vaccins permettront de protéger les gens et de sauver des vies, a-t-il dit. C’est pourquoi il est essentiel que les provinces et les territoires mènent leurs campagnes de vaccination le plus rapidement possible.»

Situation au Québec

Au Québec, le nombre de cas de COVID-19 continue de baisser avec 2508 nouveaux cas enregistrés dans les dernières 24 heures.

Cependant, les chiffres sont toujours élevés dans certaines régions notamment à Montréal qui enregistre 790 nouveaux cas. Les autres régions les plus touchées sont la Montérégie avec 440, la région de Laval avec 229, ou encore la Capitale-Nationale avec 201.

Les hospitalisations continuent aussi d’augmenter avec 23 nouvelles entrées pour un cumul atteignant les 1317. D’ailleurs, les autorités sanitaires ont suspendu les visites dans les hôpitaux de l’Est de Montréal alors que les risques de surcharge semblent de plus en plus plausibles.

Le bilan de la COVID-19 dans la province s’élève désormais à 215 358 personnes infectées depuis le début de la pandémie, dont 182 602 sont considérées comme rétablies.

Articles similaires