National

Petit guide des élections fédérales

La campagne électorale est bien lancée. Pour aider à mieux en saisir
les enjeux et les principaux acteurs, Métro a préparé un petit guide
des élections fédérales.

Parti conservateur du Canada (PCC)
Chef :
Stephen Harper

Nombre de députés : 127

Au Québec : 11 députés (sur 75 sièges)

À Montréal : aucun député (sur 18)

% des voix aux élections de 2006 au Canada : 36,27 %

% des voix aux élections de 2006 au Québec : 24,6 %

À surveiller au Québec : Le PCC avait fait une percée dans la région de Québec aux dernières élections. Il est peu probable que le parti gagne des sièges à Montréal, mais les conservateurs ont les yeux fixés sur les banlieues et les régions. Le ministre Michael Fortier tentera aussi de se faire élire pour la première fois.

Chaudes luttes : Si les conservateurs sont assurés d’une razzia dans l’ouest, ils voudront faire des percées, particulièrement au Québec, pour atteindre la majorité.

Parti libéral du Canada (PLC)
Chef : Stéphane Dion

Nombre de députés : 95

Au Québec : 11 députés

À Montréal : 9 députés

% des voix aux élections de 2006 au Canada : 30,23 %

% des voix aux élections de 2006 au Québec : 20,76 %

À surveiller au Québec : Le Parti libéral voudra garder ses acquis à Montréal et tentera de regagner ses lettres de noblesse en région. Dans plusieurs circonscriptions, le PLC avait terminé troisième derrière le Bloc et les conservateurs. Justin Trudeau tentera de se faire élire dans Papineau, actuellement représentée par la bloquiste Vivian Barbot.

Chaudes luttes : L’astro­naute Marc Garneau saisira-t-il sa deuxième chance? Il tentera de gagner ses élections dans Westmount-Ville-Marie, château fort libéral. Ralph Goodale tentera de défendre le seul siège qui n’appartient pas aux conservateurs en Saskatchewan.

Bloc québécois (BQ)
Chef :
Gilles Duceppe

Nombre de députés :
48

Au Québec : 48 députés

À Montréal : 7 députés

% des voix aux élections de 2006 au Canada : 10,48 %

% des voix aux élections de 2006 au Québec : 42,08 %

À surveiller au Québec : Le Bloc aura fort à faire pour répéter sa performance de 2006. Les circonscriptions acquises se font de plus en plus rares. Le parti voudra stopper la poussée des conservateurs et les empêcher de leur ravir des comtés habituellement bloquistes.

Chaudes luttes : L’est de Montréal est une valeur sûre pour le Bloc, mais d’autres comtés de la ville avaient été arrachés aux libéraux (Papineau, Ahuntsic, Jeanne-Le Ber). Les bloquistes devront aussi protéger Chicoutimi face aux conservateurs.


Nouveau parti démocratique (NPD)
Chef :
Jack Layton

Nombre de députés : 30

Au Québec : 1 député (Thomas Mulcair dans Outremont)

À Montréal : 1 député

% des voix aux élections de 2006 au Canada : 17,48 %

% des voix aux élections de 2006 au Québec : 7,49 %

À surveiller au Québec : Thomas Mulcair avait été élu dans une partielle à Outremont, une circonscription à tradition libérale. Pourra-t-il rééditer son exploit? Dans Westmount-Ville-Marie, Anne Lagacé Dowson voudra imiter son collègue.

Chaudes luttes : Le NPD mise beaucoup sur la transfuge libérale Françoise Boivin, bien connue dans Gatineau, pour ajouter une autre voix au Québec. La femme de Jack Layton, Olivia Chow, devra mettre toute la gomme pour se faire élire à nouveau dans Trinity-Spadina, en Ontario.


Parti vert du Canada
Chef :
Elizabeth May

Nombre de députés : 1 (le candidat indépendant et ancien libéral Blair Wilson a récemment joint les rangs du parti.)

Au Québec : aucun député

À Montréal : aucun député

% des voix aux élections de 2006 au Canada : 4,48 %

% des voix aux élections de 2006 au Québec : 3,97 %

À surveiller au Québec : Le Parti vert demeure encore peu connu au Québec et il tentera durant cette campagne de se faire voir le plus possible.

Chaudes luttes : La chef Elizabeth May devra se battre contre le ministre conservateur Peter MacKay dans Nova-Centre, en Nouvelle-Écosse. Le PLC n’y présente aucun candidat. Blair Wilson sera-t-il réélu sous sa nouvelle bannière?   

Articles récents du même sujet