National

Moins de gras trans dans les fast-food

Les chaînes de restauration rapide se plient de plus en plus aux exigences de Santé Canada en ce qui concerne les gras trans.

Dans un rapport publié hier, le ministère fédéral constate que des améliorations importantes ont été apportées aux plats servis entre autres par Burger King, McDonald’s, Harvey’s et A&W.

«Il y a toujours des choses à améliorer, mais on a vu que de bons efforts ont été faits au cours des six derniers mois pour ce qui est des établissements de restauration rapide», a fait savoir hier la nutritionniste et chargée de projet de la Fondation des maladies du cÅ“ur, Stéphanie Tremblay.

À titre d’exemple, le filet de poisson de Burger King avait une teneur en gras trans de 40 % en octobre 2007. Selon le programme de surveillance de Santé Canada, elle n’était plus que de 0,9 % en avril 2008. Même chose pour les frites de A&W, dont le taux de gras trans est passé de 34,9 % en octobre 2006 à 0,7 % en janvier 2008.

D’ici le mois de juin 2009, tous les produits vendus par les chaînes de restauration, de même que par les manufacturiers d’alimentation, devront contenir au plus 5 % de gras trans par rapport au contenu total de gras. Les huiles végétales et les margarines sont limitées quant à elles à 2 %.

Aucune réglementation n’oblige pour le moment l’industrie de l’alimentation à réduire le taux de gras trans des aliments.

La margarine molle, le mouton noir
Les manufacturiers de margarine molle résistent à l’idée de réduire la teneur en gras trans de leurs produits, comme le réclame Ottawa.

«Il n’y a pas vraiment d’excuse au fait de retrouver des taux de gras trans aussi élevés», a indiqué hier la nutritionniste et chargée de projet de la Fondation des maladies du cÅ“ur, Stéphanie Tremblay. C’est par manque de volonté, pas par incapacité.»

Selon le rapport de surveillance publié par Santé Canada hier, la margarine à 35 % moins de gras Sans nom, produite par Loblaws, affichait une teneur en gras trans de 17,8 % en octobre 2007. Un mois plus tôt, la margarine Master Choice 100 % huile de canola, fabriquée par Métro, avait un taux de gras trans de 21 %.

L’an passé, le gouvernement fédéral a demandé aux manufacturiers de margarine molle de diminuer la quantité de gras trans à au plus 2 % du contenu total de gras dans un produit. Ils ont jusqu’en juin 2009 pour se plier à cette exigence.

Articles récents du même sujet