Soutenez

J.K. Rowling gagne sa cause

Les droits d’auteur de J.K. Rowling ne seront pas violés. En effet, hier, à New York, un juge a tranché en faveur de la créatrice de Harry Potter, qui avait intenté un recours contre Steven Vander Ark.

Ce dernier voulait publier un livre intitulé Harry Potter Lexicon. Selon le juge Robert P. Patterson, Rowling a démontré que l’encyclopédie Harry Potter Lexicon lui causerait un tort irréparable.

Il a stoppé la publication de l’ouvrage de référence. Il a également accordé un dédommagement de 6 750 $ à Rowling et à Warner Bros. Le juge a affirmé que Vander Ark était allé trop loin. L’homme s’était approprié une trop grande quantité du matériel créé par Rowling. 

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.