Culture

Normand Brathwaite dans Grosse vie : Le retour du comédien

Normand Brath­waite revient à ses vieilles amours.

Après s’être consacré à l’animation pendant plusieurs années, la star québécoise est heureuse de reprendre son chapeau de comédien.

«Je voulais recommencer à jouer comme comédien depuis longtemps, mais je ne savais pas où, ni quand, ni comment», dit Normand Brathwaite, comédien de formation. C’est pourquoi il a accepté sans hésiter le rôle principal de la sitcom Grosse vie, à Radio-Canada, malgré son emploi du temps déjà très chargé.

Cet automne, en plus d’assurer l’animation du Match des étoiles pour une quatrième saison, de Belle et Bum à Télé-Québec, et des galas du Grand Rire à Québec, Normand Bratwaite jouera donc dans la comédie Grosse vie, dans le rôle de… Normand Brathwaite.

Mais détrompez-vous : Grosse vie est loin d’être une télé-réalité.

Brathwaite avait d’ailleurs refusé catégoriquement de participer à ce genre d’émission il y a quelques années.

«Grosse vie est un pastiche de ce que les gens savent de moi, explique-t-il. Je suis un artiste qui en a assez dit sur lui-même. Les gens savent qui est ma femme, connaissent ma fille. J’ai fait de la radio pendant 15 ans. Et après avoir parlé tous les matins pendant trois heures, j’en ai dit des choses! Je n’ai donc pas de pudeur à jouer mon propre rôle.»

Les autres personnages de la série ne sont cependant pas des portraits de ses proches. Quelques points communs sont tout de même présents.

Par exemple, le personnage de la mère de Normand, interprété par Rita Lafon­taine («la Queen des actrices québécoises!» selon Normand Brathwaite) est inspiré de sa propre mère.

«Il y a beaucoup de choses qu’elle a dites qui se retrouvent dans la série», affirme-t-il.

Normand Brathwaite avait aussi une exigence quant à l’actrice qui joue le rôle de sa femme : qu’elle soit belle!

«Ça aurait été ridicule de jouer dans une sitcom avec une femme plus laide que la mienne! souligne-t-il en souriant. J’ai donc tout de suite pensé à Sophie Prégent pour ce rôle. Elle et ma femme, Marie, ont une sorte d’élégance et un calme en commun.»

L’histoire d’une star, l’histoire d’une vie
Dans la série, Normand est épuisé par sa vie de vedette. Se sentant surexposé, il désire abandonner son monde artificiel et retrouver «une vie normale».

En est-il de même pour le vrai Normand Brathwaite? «Se sentir surexposé, c’est l’histoire de ma vie. Je ne suis pas brûlé, je suis calciné!» ironise-t-il.

La vedette dit toutefois trop aimer son métier pour désirer la retraite. «Je n’ai jamais voulu quitter le show-business, répond-il. Ce serait impossible de revenir à la vie normale ici, je crois. C’est tellement un petit milieu, au Québec, et tu deviens une vedette assez rapidement.»
 
Grosse vie
À Radio-Canada
Jeudi à 21 h
(à compter du 11 septembre)

Articles récents du même sujet