Culture

Streamers: expliquer le web aux boomers

Streamers: expliquer le web aux boomers

L’Office national du film a dévoilé cette semaine une courte série documentaire sur le web qui a attiré mon attention.

Streamers, c’est 4 épisodes d’une douzaine de minutes qui parlent des enjeux d’une profession émergente et incomprise par plusieurs: celle des diffuseurs de contenus (streamers) sur des plateformes numériques comme Twitch, par exemple.

D’après une idée originale de Guillaume Braun, qui assure aussi la réalisation et la narration de la série, on plonge assez rapidement dans un univers qui, malgré sa nature très publique, est assez méconnu du grand public. «Travailler sur l’internet» est encore une notion abstraite dans le vocabulaire de tous les jours et ça vient avec un fond de mépris en fonction de qui prononce la phrase.

Streamers
Streamers

Les épisodes tentent de déboulonner ces mythes et il faut avouer que le travail est efficace. C’est court, sans artifice et on ne tente pas d’établir une relation avec les intervenants pour transporter la charge narrative et l’information. La forme est classique, c’est-à-dire une succession d’entrevues devant la caméra, mais le fil conducteur est fin et on navigue sans tomber dans la répétition.

Évidemment, si vous consommez déjà des vidéos sur Twitch, ce n’est pas le genre de documentaire qui vous fera des révélations étonnantes. Vous le savez déjà, les salles de discussions de ces lieux de diffusions sont polluées par les trolls, comme ailleurs sur le web, et construire sa marque vient avec son lot de sacrifice et d’investissement de temps. Le documentaire installe rapidement cette idée que diffuser du contenu en ligne, c’est ni plus ni moins comme une autre profession demandant l’attention d’un auditoire ou d’un groupe de consommateurs. Une poignée se démarque et en vive confortablement, une masse se débrouille et réussi à gagner sa croûte et le reste regarde à distance.

Streamers, d’une certaine façon, c’est un guide pour les décideurs et la génération plus vieille. C’est une réponse articulée et posée pour toutes les fois où quelqu’un dans une rencontre a lancé la grande question pour relancer son contenu: «Oui, mais comment on fait pour atteindre les jeunes sur Twitch?».

C’est complètement gratuit sur le web et on parle d’une belle porte d’entrée dans un monde qui se façonne à mesure que les utilisateurs l’habitent. C’est loin d’être évident d’installer des bases solides, mais avoir une bonne connaissance du sujet est un pas dans la bonne direction.

Du beau travail.

Suivez Stéphane Morneau

Articles similaires