Culture

Sarahmée, Calamine et FouKi aux Francos, en présentiel

C'est vraiment Calamine
Calamine dans son "hood" d'Hochelaga-Maisonneuve Photo: Jason Paré/Métro Média

Le public est attendu en présentiel à la place des Festivals et au parterre symphonique du 9 au 12 septembre pour les Francos de Montréal.

Que des spectacles gratuits sont au programme de cette 32e édition, qui mettra en vedette des artistes de la relève et des incontournables du paysage musical québécois.

En avril dernier, en raison de l’incertitude entourant la situation sanitaire, l’Équipe Spectra avait annoncé que ses deux grands festivals de musique, les Francos de Montréal et le Festival international de Jazz de Montréal (FIJM), auraient lieu en septembre. Le promoteur disait espérer que la situation se serait suffisamment améliorée d’ici là pour que ces événements se déroulent «de façon un peu plus “normale”», soit à l’extérieur, en présentiel.

La rappeuse Sarahmée présentera ainsi les nouvelles compositions de son album à paraître à la fin de l’été. L’auteur-compositeur-interprète Jérôme 50 offrira quant à lui au public du «folk rock nonchalant».

La rappeuse queer, féministe et engagée Calamine, gagnante du prix des Francos de Montréal aux dernières Francouvertes, qui est aussi nommée Révélation Rap Radio-Canada 2021, interprétera ses grooves «accrocheurs» et «révolutionnaires».

Klô Pelgag montera aussi sur scène pour présenter son troisième opus, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. 

La programmation complète du festival sera annoncée le 24 août prochain. On sait quand même pour l’instant qu’elle comptera également Bleu Jeans Bleu, avec le spectacle Le Spécial Carte Bleue, ainsi que Koriass et FouKi.

Les œuvres de huit créateurs et créatrices autochtones et allochtones seront pour leur part présentées dans le cadre du projet interculturel Nikamu Mamuitun, qui se veut une célébration inclusive de la chanson.

Articles récents du même sujet