Culture

Dans l’œil de Christine Beaulieu

L'actrice Christine Beaulieu
Les projets abondent pour l'actrice Christine Beaulieu. Photo: Gracieuseté

À défaut de pouvoir assister comme prévu à la dernière mouture tant attendue de J’aime Hydro au théâtre, on peut admirer toute l’étendue du talent de Christine Beaulieu cet hiver dans la série L’œil du cyclone.

On s’était longuement entretenues avant les Fêtes sur la pièce J’aime Hydro, sans aucun doute le plus grand succès théâtral des dernières années au Québec. Christine Beaulieu était particulièrement enthousiasmée par le dernier chapitre de la pièce mettant en vedette la nouvelle PDG d’Hydro-Québec, Sophie Brochu.

On avait aussi discuté de la façon dont cette pièce a changé la vie de la comédienne, pour qui il y a clairement un «avant» et un «après», de l’impact social et politique de sa pièce de théâtre documentaire et d’une foule d’autres enjeux. «J’aime Hydro ne m’a apporté que du bon», dit-elle.

Mais le variant Omicron et les nouvelles règles sanitaires entrées en vigueur à la fin de décembre pour une durée indéterminée en ont décidé autrement. Les représentations prévues chez Duceppe du 7 au 9 janvier ont dû être reportées, comme tant d’autres projets artistiques.

«Il faut abandonner, c’est très difficile d’accepter ça! affirme Christine Beaulieu. J’ai rencontré Sophie Brochu le 29 novembre. On était très excitées, mon équipe et moi, de monter sur scène tout juste un mois après ma rencontre avec du matériel super neuf, super d’actualité, vraiment inédit… Ce report m’attriste profondément.»

Une comédie grinçante et actuelle

En attendant la réouverture des salles de spectacle et un nouveau calendrier de représentations, on regarde avec plaisir la comédie L’œil du cyclone, dont la première saison lancée en 2021 sur le volet Véro.tv de l’Extra de Tou.tv est désormais diffusée au petit écran.

Christine Beaulieu, l'oeil du cyclone
Christine Beaulieu dans «L’œil du cyclone»

Christine Beaulieu porte sur ses épaules cette comédie grinçante, rythmée, réfléchie et très actuelle, qui illustre la charge mentale des femmes et pour laquelle elle a remporté un prix Gémeaux.

La comédienne incarne Isabelle, une mère séparée ayant trois enfants qui jongle entre les devoirs, les lunchs, les bobos des uns et des autres, et son entreprise d’organisation de mariage.

Dans ce premier rôle principal en télé, elle incarne avec un naturel désarmant cette femme sarcastique un peu control freak à la répartie d’enfer. Bref, cette mère parfaitement imparfaite.

«Il y a quelque chose de très proche de moi dans ce personnage, dans comment elle réagit, comment elle parle», avance l’actrice qui s’est donné le défi de faire en sorte que «tout ce qui sort de la bouche de cette fille soit super incarné».

Christine Beaulieu est ravie de constater que son personnage trouve écho chez plusieurs téléspectatrices. «Les retours les plus touchants que j’ai eus sont ceux de mamans qui m’ont écrit pour me dire: “Mon Dieu, je suis comme Isabelle! Je me reconnais. Moi aussi, je peux faire une bataille d’oreiller. Moi aussi, je peux manger du gâteau avec mes mains. Moi aussi, je n’ai pas à tout le temps suivre les règles.”»

L’œil du cyclone donne envie aux gens de lâcher prise sur certaines affaires et de dédramatiser certaines situations. C’est ce qui me fait le plus plaisir.

Christine Beaulieu

La comédienne est particulièrement touchée par la relation entre son personnage et celui de son ex, Jean-François (Patrick Hivon). «Ils ne sont vraiment pas parfaits, mais câline, il y a du respect. C’est ce que je trouve beau.»

Un retour fort en émotions

Les personnes abonnées à l’Extra d’ICI Tou.tv qui ont déjà regardé en rafale la première saison seront ravies d’apprendre que la suite des aventures d’Isabelle et de sa famille y sera offerte dès le 3 février.

Avant même d’avoir vu le résultat final, Christine Beaulieu est déjà persuadée que cette saison sera meilleure que la première. Déjà, elle sent un engouement contagieux chez ses collègues qui peaufinent le montage des nouveaux épisodes.

«Cette saison va être plus assumée, plus mature et juste plus solide que la première», affirme-t-elle, mentionnant que la complicité entre les comédien.ne.s transpire plus que jamais à l’écran.

Christine Beaulieu nous révèle par ailleurs qu’Isabelle développera une relation avec un nouveau voisin joué par Pierre-Yves Cardinal et qu’il y aura plusieurs moments d’émotion.

«Il y a une scène en particulier dans la saison 2… Oh boy! Ça vibrait pour nous», dit-elle, se gardant bien d’en dire trop sur la nature de l’intrigue.


La première saison de L’œil du cyclone est diffusée les lundis à 19h30 à Radio-Canada. La deuxième saison sera offerte sur la section Véro.tv de l’Extra de Tou.tv dès le 3 février.


Christine Beaulieu au grand écran

Christine Beaulieu est aussi sollicitée au cinéma. Voici quatre films dans lesquels on pourra bientôt la voir.

Nouveau Québec

Ce long métrage de Sarah Fortin lui tient particulièrement à cœur. Christine Beaulieu y incarne Sophie, qui hérite du camp de chasse de son père à Schefferville. Au cœur de son séjour dans le Nord est explorée la rencontre entre autochtones et allochtones, laquelle est dépeinte de façon très réaliste selon la comédienne. «C’est dur et c’est beau», dit-elle.
Sortie en salle prévue le 4 février.

Norbourg

Dans ce film sur l’affaire Norbourg, le personnage de Christine Beaulieu enquête sur les agissements du PDG Vincent Lacroix (François Arnaud) et de son bras droit Éric Asselin (Vincent-Guillaume Otis). «Maxime Giroux est un de mes réalisateurs préférés au Québec, j’étais bien excitée de travailler avec lui», mentionne-t-elle.
Sortie en salle prévue le 18 février.

Les tricheurs

Cette comédie satirique de Louis Godbout «assez dingo et complètement crackpot», aux dires de Christine Beaulieu, met en scène des joueurs de golf pour le moins atypiques. La comédienne y joue aux côtés de Benoît Gouin, Steve Laplante et Alexandre Goyette. «C’est ben flyé!» dit-elle en riant.
Sortie en salle prévue au printemps 2022.

Frontières

Christine Beaulieu a terminé en novembre dernier le tournage de ce film de Guy Édoin racontant l’histoire tourmentée de trois sœurs sur une ferme familiale. Elle y donne la réplique à Pascale Bussières, Marilyn Castonguay et Micheline Lanctôt. «On forme tout un quatuor!» s’emballe-t-elle.
Aucune date de sortie n’a été annoncée.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet