Culture

«Frida Kahlo, la vie d’une icône»: dans la tête de Frida Kahlo

Photo: Frida Kahlo Corporation/Gracieuseté

Après Vincent Van Gogh, c’est au tour de la peintre mexicaine iconique Frida Kahlo et de son imaginaire particulier d’être au cœur d’une exposition immersive à l’Arsenal d’art contemporain. Montréal est la ville qui a été choisie pour la grande première nord-américaine de Frida Kahlo, la vie d’une icône, la seule exposition mondiale officielle consacrée à l’artiste. 

De par sa ligne de sourcils surmontée d’un chignon orné de fleurs, l’artiste est reconnaissable aux quatre coins de la planète. Mais que se cache-t-il derrière ce visage emblématique? À travers sept espaces de transformation différents, le public entre véritablement dans la tête d’une des peintres les plus influentes de l’histoire. Saviez-vous, par exemple, que Frida Kahlo avait étudié pour devenir médecin ou qu’elle était une fervente défenseuse de l’idéologie communiste?

En plus de retracer son histoire à l’aide de photographies historiques et de textes biographiques, l’exposition nous plonge dans les moments les plus significatifs de sa vie, comme ce terrible accident d’autobus qui bouleversera sa destinée. Autant les amateur.trice.s d’art, les fans de technologie numérique que celleux qui sont inspiré.e.s par le message et le parcours de Frida Kahlo trouveront leur compte dans cette exposition.

Grâce à des installations uniques et des expériences de réalité virtuelle, on assiste également à un voyage visuel illustrant à la fois l’environnement dans lequel la célèbre peintre a évolué et son univers pictural. Le multimédia immersif 3D nous transporte notamment dans le lit de l’artiste, auquel elle a été clouée la plupart du temps après son accident. Comme sur un bateau, on navigue à travers sa fameuse maison bleue et la ville de Mexico où elle a vécu.

L’une des sept salles reproduit même l’ambiance d’un café mexicain où il est possible de s’arrêter pour colorier et y exposer sa propre œuvre grâce à un projecteur. Finalement, à l’image des autoportraits qu’avait l’habitude de peindre Frida Kahlo, la dernière partie de l’exposition permet d’immortaliser sa visite en photo. 

Une exposition internationale

Frida Kahlo, la vie d’une icône, est une cocréation de la Frida Kahlo Corporation et de Layers of Reality, le célèbre centre d’arts numériques espagnol, et a déjà connu un succès retentissant en Espagne.

Après Montréal, sa seule escale en sol canadien, elle fera le tour des États-Unis, avec des arrêts prévus à Boston, Chicago, Houston, Denver, Los Angeles et Dallas, puis poursuivra sa route vers l’Amérique latine.

À travers le monde, la récente prolifération d’expositions d’art immersives a notamment donné vie aux œuvres de Van Gogh, dont une exposition créée à Montréal, et de Monet.

L’exposition biographique sur Frida Kahlo se poursuit jusqu’au 24 juillet à l’Arsenal d’art contemporain. Le prix des billets, déjà en vente au www.fridakahlomontreal.com, commence à 34,99 $ pour les adultes (avant taxes et frais), avec des réductions pour les étudiants, les enfants et les familles.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet