Culture
20:19 10 octobre 2013 | mise à jour le: 17 octobre 2013 à 20:46

Cette semaine, on craque pour: Reflektor, Poulet grain grain, The Little Mermaid en Blu-ray…

Cette semaine, on craque pour: Reflektor, Poulet grain grain, The Little Mermaid en Blu-ray…

Cette semaine, on craque pour… Poulet grain grain, Reflektor, The Little Mermaid en blu-ray, le duo Sophie Desmarais/Luc Picard, Splendore a Venezia, Le sel de la terre et Le Bec Sucré.

Art-7e-ciel-GameoT1. Poulet grain grain
Après être complètement tombée sous le charme de la BD Pinkerton, de François Samson-Dunlop et d’Alexandre Fontaine-Rousseau, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons abordé Poulet grain grain, la nouvelle aventure des deux inénarrables personnages du duo, présentement en librairie. Ici, traumatisé par un documentaire sur les conditions cruelles dans lesquelles sont élevées les poules, l’un des deux protagonistes a l’idée géniale et pleine de naïveté d’acheter une ferme où il pourra faire l’élevage de poulets dans le plus grand respect de ceux-ci… enfin, dans la mesure du possible. Encore une fois, les personnages nous offrent de savoureux discours pleins d’ironie, et ne se gênent pas pour critiquer l’hypocrisie de certains bien-pensants. Une lecture franchement amusante et qui réussit à faire réfléchir. (Jessica Émond-Ferrat)

Art-7e-ciel-Banlieue-copie-decran-22. Reflektor
Jeudi après-midi, Métro s’est rendu au Studio PM, où nous avons eu droit à une (seule) écoute de Reflektor, le quatrième album tant attendu des demi-dieux de l’indie rock du Mile-End, Arcade Fire. Les 13 chansons sur ce disque double confirment que, malgré les attentes vertigineuses ayant suivi les Grammy de 2011, la bande de Win et de Régine carbure toujours au risque et à la réinvention. Une offrande carrément sublime qui prend des airs de carnaval fiévreux et par moments majestueux, avec des compositions puissantes et complexes qui portent bien sûr la marque groovy-mélancolique de l’homme à tout faire James Murphy (LCD Soundsystem). Dans les bacs le 29 octobre. (Michael-Oliver Harding)

Art-7e-ciel-King3. The Little Mermaid en Blu-ray
Déjà, en 1989, lors de sa sortie en salle, The Little Mermaid s’avérait être l’un des bons coups des studios Disney, destinés à rester dans les mémoires pour longtemps. Le monde marin en dessin animé était déjà magnifique; dans sa nouvelle édition Blu-ray, il fascine tout autant, 25 ans plus tard. On retrouve avec plaisir les excellentes chansons – surtout celles du homard Sébastien, Under the Sea et Kiss the Girl, encore des classiques –, l’histoire d’amour entre une Ariel muette et toute en jambe et son beau prince, et, bien sûr, l’une des méchantes les plus effrayantes de Disney, la vilaine sorcière-pieuvre Ursula. Faites vite avant que le film ne retourne dans la fameuse «voûte»! (Jessica Émond-Ferrat)

Art-7e-ciel-Grain-de-ciel_C1004. Le duo Sophie Desmarais/Luc Picard
Le titre, Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël, avait déjà piqué notre curiosité. Et on ne s’est pas ennuyée une seconde dans cette pièce offerte au Théâtre d’aujourd’hui jusqu’au 2 novembre, dont le texte signé Michael McKenzie offre un regard incisif et vitriolique sur le monde de l’économie mondiale. Une pièce souvent drôle, qui met dans le mille à plusieurs reprises grâce aux échanges entre les deux protagonistes, un requin de la finance et son adjointe, tout juste sortie de thérapie. La mise en scène épurée et nerveuse de Marc Beaupré s’avère très efficace, et surtout, le jeu des deux comédiens coupe le souffle. Luc Picard, de retour au théâtre après une longue absence, offre une superbe interprétation d’un personnage à l’épaisse carapace, mais c’est surtout la fantastique Sophie Desmarais qui brille de mille feux dans un rôle intrigant. (Jessica Émond-Ferrat)

Art-7eciel-How-To-Survive-a-Plague5. Splendore a Venezia
Dès samedi et jusqu’au 19 janvier prochain, le Musée des beaux-arts de Montréal présente une exposition sur la prestigieuse ville de Venise. Composée de 120 peintures et dessins, en plus d’instruments de musique anciens, Splendore a Venezia promet d’être un événement d’envergure. Afin de rappeler l’époque où Venise était un des phares culturels de l’Europe, des morceaux musicaux sont intégrés dans chacune des salles. Pas moins de 61 prêteurs internationaux ont contribué à l’exposition. C’est le cas de Guy Laliberté, qui a prêté pour l’occasion une gondole traditionnelle datant de la fin du XIXe siècle! Bref, une expo pour ceux qui veulent un accès privilégié à des œuvres uniques qui ont marqué l’histoire de cette magnifique cité lagunaire. (Daphnée Hacker-B.)

Young Ghosts Clothing6. Le sel de la terre
Dans l’essai Le sel de la terre, présentement en librairie, l’auteur Samuel Archibald se confesse. Enfant de la classe moyenne, le trentenaire se penche sur cette classe sociale dont il est issu – et qui n’en est en pas tellement une, finalement; du moins, pas de façon uniforme. À travers des anecdotes familiales illustrant les astuces de certains pour économiser quelques dollars et des données sociologiques tirées d’autres ouvrages, Archibald décortique intelligemment les comportements, les valeurs, le cheminement; mais aussi les mauvais plis et les contradictions des ni riches, ni pauvres. Un tout petit bouquin (88 pages) qui se dévore d’une traite. (Andréanne Chevalier)

Art-7e-ciel-True-Blood_C1007. Le Bec Sucré
Une belle nouveauté vient d’atterrir dans les librairies. Baptisé Le Bec Sucré : Panorama d’une passion québécoise, ce petit ouvrage est particulièrement bien réalisé. En 224 pages, toutes remplies de photos très alléchantes, l’auteur dresse un portrait complet du sujet. On commence avec l’histoire de notre rapport au sucre, un lien bizarrement lié à l’Église catholique – eh oui, les Québécois se seraient vautrés dans le sucre pour compenser leur asservissement par les curés! S’ensuit la découverte de dizaines d’endroits inouïs et d’individus passionnants qui ont participé à la variété des sucreries d’aujourd’hui : designers de bonbons, ateliers de «bricolage qui se mange», experts en sloches multicolores… Parmi tout ça, des recettes pour faire des crêpes à 1 200 personnes, un palmarès des meilleures cabanes à sucre et un reportage sur les enjeux de l’obésité. Un petit bonbon de livre, à découvrir… et à savourer! (Daphnée Hacker-B.)

On se désole pour…

Art-7e-ciel-ENFER-Amanda-Bynes_CCLa nouvelle chanson de Paris Hilton
Après plusieurs semaines à nous mitrailler de messages sur ses comptes Instagram et Twitter annonçant la sortie de son prochain single #GoodTime, on osait espérer que la qualité serait au rendez-vous. Misère… pourquoi certains gens riches et célèbres veulent absolument toucher à tout juste parce qu’ils le peuvent? On va lui donner ça, Paris Hilton a su démontrer qu’elle pouvait réussir en affaires. Mais lâche la chanson, fille! Good time est une pièce dance aux effets techno cheap, à la mélodie (quelle mélodie?) qui fait saigner les oreilles et aux paroles vides (let’s party, yeeeaah, let’s partyyyy and have a good time).  Si au moins elle avait de la voix… Paris, continue à créer des parfums, des sacoches et des souliers et laisse la musique aux pros, svp! (Rachelle Mc Duff)