Arts et spectacles

Bande dessinée et poésie feront vibrer Montréal dans les prochains jours

Jean-Paul Eid, invité au 11e Festival BD de Montréal cette fin de semaine
Jean-Paul Eid, invité au 11e Festival BD de Montréal cette fin de semaine Photo: Courtoisie Festival BD de Montréal

Automobilistes, armez-vous de patience si vous devez emprunter la rue Saint-Denis sur le Plateau-Mont-Royal ce week-end: le tronçon entre Gilford et Roy sera occupé, du vendredi 27 au dimanche 29 mai, par le 11e Festival BD de Montréal (FBDM), qui y installe ses pénates pour la première fois.

Activités, expositions et rencontres entièrement gratuites sont au programme pour les amoureux.ses du neuvième art. Une place toute spéciale sera accordée au contenu québécois. Julie Doucet, récipiendaire du Grand Prix d’Angoulême pour Maxiplotte, Christian Quesnel, lauréat du prix Éco-Fauve Raja et du Grand prix de la ville de Québec pour Mégantic, un train dans la nuit, et Jean-Paul Eid, qui crée actuellement l’engouement avec son dernier-né, Le petit astronaute, gagnant du récent prix de la critique de l’ACBD (Association des critiques et journalistes de bande dessinée), seront notamment de l’événement.

Le préféré des enfants, Alex A et son Agent Jean, ira aussi faire un saut au FBDM cette fin de semaine. Des voix internationales s’y feront également entendre, dont celles des créateurs brésiliens Marcello Quintanilha (Écoute, jolie Marcia) et Marcelo Lelis (En fuite!), ainsi que de l’autrice Berna Labourdette et l’éditrice Vivian Lavin, toutes deux du Chili. Une exposition sur les femmes chiliennes dans la bande dessinée se dressera d’ailleurs sur le parcours BD.

L’Europe sera en outre célébrée, avec la présence des plumes derrière les œuvres Les Rigoles, René.e aux bois dormants, Le grand vide, Monkey Meat et la série à succès Mortelle Adèle.

Pour connaître toute la programmation du 11e FBDM, on consulte le site officiel.

Cabarets, marché et autres poésies

Le 23e Festival de la poésie de Montréal se tient du 30 mai au 5 juin 2022
Courtoisie Festival de la poésie de Montréal

On encensera ensuite un autre genre de littérature au 23e Festival de la poésie de Montréal, sous le thème D’une poésie à l’autre, du 30 mai au 5 juin.

On se donne rendez-vous à la Grande Bibliothèque, au Cinéma public, à l’Entrepôt 77, au parc Albert-Saint-Martin, chez Nouvel Établissement et dans d’autres lieux de la ville pour s’imprégner de jolis mots savamment et imaginairement déclinés dans des concepts variés: un Marché de la poésie où bouquiner, des cabarets pour écouter des lectures, une Grande Soirée pour échanger avec des talents d’ici et internationaux, un espace pour les «Premiers pas poétiques» et les voix de la relève (les écrivain.e.s de 13 à 18 ans), une Fin de soirée «dans ta tête» pour étirer le plaisir le samedi soir, une diffusion de vidéopoésie, une Joute poétique en table ronde…

Des balados entièrement originaux sont également offerts en ligne, et une projection architecturale animera la façade de BAnQ, boulevard de Maisonneuve, avec des extraits de textes et des jeux de lumière, tous les soirs de la semaine, de 21h à minuit.

Parmi les poètes qui s’exprimeront aux différents rassemblements, on note le passage, entre autres, d’Erika Soucy, Rébecca Déraspe, Maya Cousineau Mollen, Carole David, Hector Ruiz, Elkahna Talbi, Marie-Soleil Joyal, Nelly Desmarais, Carolanne Foucher, Derek Webster et Guillaume Lebel.

Pour en savoir plus sur l’horaire détaillé du Festival de la poésie de Montréal, on consulte son site officiel.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet