Arts et spectacles

Musique psychédélique à l’honneur sur Van Horne

Festival de musique psychédélique Distorsion
Festival de musique psychédélique Distorsion Photo: fournie par Distorsion

Le festival Distorsion promet aux plus fougueux des mélomanes des hymnes psychédéliques, des vers d’oreille subversifs et des rythmes décapants du 22 au 24 juillet.  

Ça se passe en plein air dans l’écrin de verdure de L’Entrepôt 77, espace industriel mythique à la jonction du Mile-End et de La Petite-Patrie.  

La crème des musiques décapantes et expérimentales au programme alliera artistes locaux et d’ailleurs.  

Le groupe La Sécurité
La formation flambant neuve La Sécurité étrennera la scène au festival Distorsion. Photo : Marc-Antoine Barbier

L’effervescence de la scène locale sera représentée par Larynx, N Nao, Gus Englehorn, Efy Hecks ainsi que La Sécurité, collectif montréalais flambant neuf, qui étrennera son art punk entraînant et abrasif sur scène. Le power band, qui réunit des membres de Choses Sauvages, Laurence-Anne, Jesuslesfilles, Silver Dapple, Dates et Pressure Pin, a dévoilé jusqu’à présent deux extraits qui ont de la gueule

Quant à la brigade hors Québec, elle sera menée par Holy Fuck de Toronto, Golden Dawn Arkestra des États-Unis, et Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp de la Suisse.  

Rendez-vous sous le soleil pour ces messes psychédéliques, qui foisonneront de découvertes musicales «post-everything», dixit Distorsion. 

Passeport pour les trois jours ou billet à la journée en vente  

Marché des Possibles, à l’Entrepôt 77 
77, rue Bernard

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet